Carnet Noir : Janine Ringuet

Janine Ringuet a quitté le monde du spectacle le dimanche 18 mai, à son domicile, à l’âge de 85 ans. Elle a été incinérée le vendredi 23 mai au cimetière du Père-Lachaise. Elle était née le 30 mars 1929 à Guilly, dans l’Indre.



Janine Ringuet a quitté le monde du spectacle le dimanche 18 mai, à son domicile, à l’âge de 85 ans. Elle a été incinérée le vendredi 23 mai au cimetière du Père-Lachaise. Elle était née le 30 mars 1929 à Guilly, dans l’Indre.


Reconnue de ses pairs sans avoir atteint une notoriété tapageuse, elle a éclairé pendant 60 ans les scènes, les plateaux, les pistes de cirque.

Sa carrière professionnelle a commencé comme interprète de langue anglaise dans des instances internationales. En 1953 elle intègre, à sa création, l’ALAP et fera pratiquement toute sa carrière au sein de cet organisme qui cessera ses activités en 1992.


Dès juin 1953, l’ALAP, Agence Littéraire et Artistique Parisienne, en synergie et association amicale avec la Société des Spectacles Lumbroso systématise les échanges culturels entre la France, l’URSS et les pays d’Orient, offrant, recevant et donnant en échange ce que chaque pays avait de meilleur dans les divers domaines de la culture.

Janine Ringuet avait en charge la préparation, la constitution des programmes, l’organisation des tournées du Ballet Moïsseïev, des Chœurs et Danses de l’Armée Rouge, du Ballet du Théâtre Kirov de Leningrad, des Étoiles du Bolchoï de Moscou, du Grand Théâtre Kabuki du Japon, de l’Opéra de Pékin, du Ballet de Shanghai, du Ballet de l’Opéra de Paris, du Ballet du 20è siècle Maurice Béjart, du Ballet Roland Petit, du Ballet Antonio Gades, de l’Orchestre National de Paris, des concerts de Ray Charles, des spectacles de la compagnie de Robert Hossein... Ces spectacles se produiront au Palais des Congrès, au Palais des Sports de la Porte de Versailles, au Casino de Paris, au Théâtre des Champs-Élysées, au Théâtre Mogador, au Théâtre Marigny, au Palais des Sports de Bercy, à l’Olympia.

Elle apprendra le russe sur le tas. Au cours des ses nombreux déplacements dans les pays soviétiques, elle constituera les programmes du Cirque de Moscou et du Cirque de Moscou sur glace. Le premier eut lieu en 1956 au Vel’ d’Hiv. du boulevard de Grenelle, le dernier en 2001 au Palais des Sports de Bercy. Les spectacles se donnaient environ tous les deux ans au Palais des Sports de la Porte de Versailles avec des tournées en province, différentes selon les années : Toulouse, Bordeaux, Lyon, Marseille, Saint-Étienne, Douai. Elle gèrera également plusieurs tournées du Cirque Acrobatique de Pékin qui se produisit à l’Olympia.


Au cours de l’hiver 1960, Janine se rend à Leningrad pour mettre au point la première tournée en Occident du fameux Ballet du Théâtre Kirov. Disposant d’une soirée de liberté, elle désire assister à un ballet, à l’époque inconnu, " Don Quichotte ", d’après l’œuvre de Cervantès, chorégraphie de Marius Petipa, musique de Ludwig Minkus.

On le lui déconseille. Le spectacle est vieillot et sans intérêt. Elle s’y rend néanmoins et découvre dans ce spectacle un danseur qu’elle trouve extraordinaire. Elle s’informe pour savoir si cet artiste hors pair figure bien dans la troupe de la tournée qu’elle prépare. On lui dit que non car ce danseur est " indiscipliné, caractériel, homosexuel et refuse de s’inscrire au parti ". Elle insiste et exige qu’il soit de la tournée en France. Pour cela elle doit faire le siège de nombreux ministères russes pour obtenir satisfaction. Ce danseur hors du commun était Rudolf Noureev.
En mai 1961, avec 71 danseurs du Ballet du Kirov, Rudolf Noureev arrive à Paris et pendant un mois de spectacle, fait un triomphe. La 2ème étape de la tournée est Londres. Le 16 juin, à l’heure du départ, au Bourget, le danseur apprend qu’il ne sera pas du voyage et qu’il doit regagner immédiatement l’URSS. Il échappe aux bras des deux agents du KGB qui l’encadrait et se précipite vers des policiers français pour demander l’asile politique. Le scandale débute et une étoile internationale est née.


A la cessation des activités de l’ALAP, à la fin de 1992, Janine Ringuet intègre l’administration du Palais des Sports de la Porte de Versailles pour s’occuper de sa programmation et devient Directrice des Productions de Robert Hossein.
Pendant près de trente ans, elle fut administratrice, puis trésorière du Festival Mondial du Cirque de Demain auprès de Dominique Mauclair, puis d’Alain Pacherie.

Elle était membre du Club du Cirque et se faisait un devoir d’assister aux sorties spectacle de notre Association. Femme de caractère et de conviction, elle aima le spectacle toute sa vie et le cirque spécialement.


Alain Chevillard

Vice-Président national du Club du Cirque

Source : Alain Chevillard




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com