Salima Peippo
Salima Anita Peippo, jeune artiste finlandaise née en 1982 a plus d'un atout dans son sac. Présente au cirque Maximum pour sa tournée 2006 (voir reportage) elle a notament été appellée par Patrick Sébastien au "Plus grand cabaret du Monde" ce 11 février 2006.
Artiste, danseuse et mannequin, elle présente sur la piste du cirque Maximum deux excellents numéros : hulla hoop et corde lisse.


  • Pourquoi avoir choisi le cirque et non une carrière de mannequin ?
    Le cirque n'est pas une profession, c'est une vie. Et si quelqu'un aime le cirque et est dans le cirque, il ne peut pas dire pourquoi il veut faire du cirque. Ce n'est pas comme si vous travailliez par exemple à la poste et que vous ne faites juste que travailler. Ici, vous aimez le cirque et vous voulez en faire. On dit que les personnes qui entrent dans le cirque ne peuvent en sortir ensuite.

  • Vous devez très certainement avoir une idole…
    Non, je n'ai pas d'idole, je n'en ai d'ailleurs jamais eu, même en étant petite. Je ne crois pas aux idoles.

  • Et aimeriez vous être une idole ?
    Non, je ne crois pas aux idoles, je n'ai jamais eu de posters de célébrités par exemple. Nous ne sommes que des humains, nous ne sommes pas parfaits. Bien sûr je peux admirer le travail de beaucoup d'artistes, mais cela ne me donne pas l'envie d'être à leur place. Ils font leur art, je fais le mien…

  • Vous êtes née au Canada d'un père Indien, d'un mère Finlandaise, vous avez fait vos études à Moscou, pourquoi avoir choisi la France maintenant ?
    Ce n'est pas un choix, c'est une progression, demain quelqu'un peut m'appeler et pour le prochain spectacle je m'en vais en Italie, c'est notre profession qui veut ça, les artistes voyageons à travers le monde tout le temps.

  • Vous êtes devenue célèbre, qu'est ce que cela vous fait de voir votre nom et vos images sur les affiches, dans les journaux… ?
    Cela fait partie du show en fait, nous travaillons dans un métier avec un contact au public très fort. Le plus drôle, c'est de penser que les gens payent pour venir vous voir, nous n'y pensons pas tous les jours bien sûr mais c'est amusant. Je suis très concernée par mon travail, et ce que dit le public compte beaucoup. Même si le numéro est bon et qu'il plaît, j'attache toujours beaucoup d'importance aux réactions et commentaires qui peuvent être faits. Très souvent le public a aimé le spectacle et pense que comme il leur a plu, nous les artistes savons que le spectacle a été bon, ils oublient donc de nous dire de petits mots gentils qui font très plaisir et nous réconfortent.

  • Comment voyez vous l'évolution de votre carrière à venir ?
    J'essaie toujours de progresser et non d'aller vers le bas. Le problème de notre profession est qu'elle est presque exclusivement pour les jeunes personnes. Je suis sur la piste aujourd'hui à 24 ans mais je ne le serai plus à 40 ! J'ai encore une dizaine d'années environ pour continuer et évoluer. Dans cette profession, si j'ai continuellement du travail, ce sera déjà une bonne chose car il y a beaucoup d'artistes et il faut que le travail proposé corresponde également à ce que vous savez faire. Et pour après 40 ans, je peux également enseigner ou diriger un cirque j'ai eu les diplômes pour. J'ai également une seconde profession, je fais des effets spéciaux pour films, je ne veux surtout pas faire de travail routinier, ce que je souhaite, c'est rester dans le monde et les métiers d'artistes !


    Merci à Salima pour le temps qu'elle nous a consacré ainsi qu'au cirque Maximum, toujours aussi chaleureux. Merci également à Olivier pour la traduction de l'anglais.

    Source : Fabien Lacroix




  • Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
    François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
    Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
    Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
    Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
    Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
    Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com