Sacha Melnjak
Pour faire connaissance, pouvez vous nous parler de votre parcours, de votre formation ?
J'aime le cirque depuis ma plus tendre enfance, mon premier souvenir est à l'age de 6 ans et c'était le Cirque Althoff à Stuttgart. De ce jour la j'ai su que je ferais du cirque.

Vous n'avez jamais envisagé de faire autre chose ?
Non, j'ai fait des études de marketing et commerce dans le but de faire du cirque. Le cirque est devenu mon métier en 1977 au Cirque Giovanni Althoff puis chez Sarrasani d'abord les week end puis pendant les vacances et pour terminer à plein temps. Ensuite ce fut le Cirque Romanza et Medrano en Suisse.

Toujours dans l'administration ?
Toujours

N'avez vous jamais eu envie d'entrer en piste ?
Non pas vraiment, j'ai présenté quelques séances mais c'est tout.

Le Cirque de Noël d'Heilbronn fête ses neuf ans. Comment tout à commencé ?
Je suis natif de Stuttgart et je savais depuis longtemps que Heilbronn est une très bonne place pour le cirque tout au long de l'année. La mairie cherchait un organisateur pour son propre cirque de Noël en 1999, j'avais 24 ans et mon dossier a été retenu. J'ai commencé ici avec un petit chapiteau et nous avons grandi.


Comment choisissez-vous les numéros ?
Parfois par agence qui envoie leur catalogue, mais neuf fois sur dix par les voyages et les connaissances. Il faut dire que maintenant cela devient plus dur, car après neuf années nous voulons toujours renouveler complètement le programme avec les meilleurs artistes possibles et toujours une place importante pour les animaux ce qui en décembre est très recherché.

Quel est le public d'Heilbronn ?
C'est un public très familial avec trois générations qui se déplacent en même temps, ce n'est pas du tout réservé aux enfants en soirée par exemple c'est à peine 20% des spectateurs.

Depuis cette année vous dirigez le Cirque Charles Knie, pouvez vous nous en parler ?
Depuis plusieurs années Monsieur Knie souhaitait vendre son cirque afin de réaliser un rêve celui de monter un parc d'attraction en Australie, un pays dont il était tombé amoureux pendant ses tournées. L'année dernière il m'a contacté, il voulait aller très vite et en deux mois le cirque était à moi. En avril 2006 pour être précis. J'ai commencé à préparer les villes et le programme et nous avons débuté en mars 2007.



Comment se porte le cirque en Allemagne ?
Quand on a un beau programme, des prix raisonnables et une grande publicité ça marche. Comme dans pas mal de pays il y a trop de cirques et c'est un handicap, mais surtout beaucoup de grands cirques en Allemagne font à mon avis des erreurs comme ne pas investir dans la publicité et dépenser le moins possible.
Pensez vous avoir apporté de nouvelles techniques commerciales au cirque ? Il fallait le faire, avec Internet, une nouvelle façon d'aborder la presse, les formats d'affiches et ainsi de suite. Il faut dépenser de l'argent pour faire venir le public, c'est une évidence.

Que préférez-vous, l'itinérance avec Charles Knie ou le fixe avec Heilbronn ?
Ce sont deux façons différentes de travailler, l'itinérance c'est une obligation de réussir dans chaque nouvelle ville, ici à Heilbronn après neuf ans c'est un public d'habitués qu'il ne faut pas décevoir non plus en lui proposant toujours de la nouveauté.

Quels sont vos souhaits pour l'avenir ?
Ici c'est le jubilé, on va faire un très très grand programme qui est déjà retenu d'ailleurs; pour la saison on va continuer à améliorer les choses. En 2008, Charles Knie aura un nouveau chapiteau, un orchestre, un ballet et Alexander Lacey reste la tête d'affiche. Vous savez en Allemagne les gens sont très attachés aux animaux, je ne peux pas faire un programme sans animaux et surtout des fauves. On essaie d'avoir en alternance fauves ou éléphants ce serait du suicide de faire du cirque sans animaux ici. Nous avons acheté de nouveaux chevaux, les exotiques de Medrano suisse et Susan Lacey rejoindra son fils pour la saison.

Source : Frédéric Taillandier




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com