François Borie
  • François, on t’a applaudi dans des spectacles et des contextes très différents. Dans quelles conditions parviens-tu le mieux à t’exprimer ?

    Si je devais choisir entre une scène ou une piste, je dirai la piste sans aucun doute, pour le côté "arène" de la chose. Après peu m’importe la taille : j'ai pris grand plaisir à travailler au Bourget devant 8000 personnes, ou au Grand Céleste à mes débuts devant 400 personnes. Maintenant pour moi la condition la plus importante est l’orchestre.
    Avec du recul, ce sont les moments où j'ai pris le plus de plaisir : déjà, en tant que jongleur, l’orchestre offre une grande liberté de timing, une accentuation de tous tes mouvements ... C’est pour moi ce qui peut te mettre les frissons ou pas !

  • Qu'est-ce qui te surprend depuis que tu es arrivé chez Herman Renz ?

    Je ne suis pas vraiment surpris, mais disons que les conditions y sont très bonnes pour travailler ; les artistes bénéficient de très bonnes lumières (réalisées par Gilbert Weiser), et l’orchestre est très à l’écoute. Le public hollandais n’a malheureusement pas toujours été au rendez-vous en début de saison.

  • Idéalement, à quoi ressembleraient pour toi les dix années qui viennent ?

    Ah ! C’est une question que beaucoup d’artistes se posent ! Il est dur d’y répondre, mais finalement je dirai comme les dix dernières, car depuis dix ans j’ai travaillé dans des maisons très hétéroclites et c’est justement ça qui est drôle, qui permet de ne pas tomber dans la routine, et de garder à chaque spectacle l’adrénaline.

    Source : Julien Motte




  • Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
    François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
    Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
    Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
    Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
    Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
    Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com