Carrie Harvey


  • Je voudrais savoir comment vous êtes venues au cirque car au départ vous étiez chanteuse ?

    Oui j'ai travaillé pendant 15 ans dans le théâtre musical à Londres et en tournée en Angleterre. Il y a plusieurs années j'ai fait une audition pour le cirque des horreurs qui est un cirque assez spécial dont le metteur en scène est celui d'Archaos. On a fait le cirque des horreurs au théâtre. C'était la première fois que nous quittions le chapiteau.
    J'ai fait une audition pour ce spectacle que j'ai gagné et j'ai donc chanté pendant 7 ans avec eux. Ensuite j'ai commencé dans le cirque traditionnel.


  • Comment et quand s'est fait le changement de chanteuse de théâtre à présentatrice de cirque traditionnel ?

    Il y a 5 ans. Le changement s'est fait naturellement car lorsqu'on fait du théâtre musical ça offre de multiples ouvertures : on peut chanter, on peut danser, être actrice. J'ai fait également de la radio et de la télévision. C'est plus facile pour moi quand c'est en live plutôt que de devoir refaire plusieurs prises comme à la télévision par exemple.


  • C'était une volonté de votre part de devenir présentatrice ?

    Oui c'est moi qui ai voulu faire cela. Il y avait un petit cirque en Angleterre j'ai fait une tournée dans un cirque et j'ai fait une saison avec eux. Ensuite j'ai travaillé dans un autre cirque en Angleterre, avec les Rodogels (qui sont chez Amar cette saison) dans un cirque stable avec piscine. Et j'ai fait 7 saisons comme présentatrice.
    L'année dernière j'ai fait la saison avec le Circo Mundial en Espagne. Et maintenant en France. Pour le français ça a été plus facile que l'espagnol car mes parents habitent en France.


  • Vous avez travaillé dans plusieurs pays en Europe. Avez vous trouvé une différence entre les différents publics ?

    Oui chaque pays est différent et réagit différemment. Les Anglais sont différents des Français. Les espagnols sont beaucoup plus animés, les anglais plus réservés.


  • Et en France ?

    Hyper bien, ce sont les anglais les plus réservés.


  • Que pensez vous des nouveaux cirques qui n'ont plus de présentateurs ?

    En Angleterre il n'y a plus de cirque avec animaux. Alors pour moi un cirque sans animaux ce n'est pas un cirque. Il y a quelques bons cirques en Angleterre mais il y a tellement de divertissements offerts au public que c'est de plus en plus difficile.


  • Est-ce que le métier de présentateur peut s'apprendre dans une école ?

    Je pense que oui, je dis tout le temps que le présentateur est là pour éviter les temps morts. Il doit parler le temps que le matériel s'installe, ou si il y a un temps mort mais dès que c'est fait, il faut couper, pas de blabla superflu.
    Enfin c'est ce que je pense. Il y a des présentateurs en Angleterre qui parlent beaucoup, moi je préfère le contraire mais ça dépend aussi des spectacles et des directeurs.


  • Quels sont vos projets ?

    Continuer le cirque, le plus longtemps possible (rires).


    Merci à Carrie pour ses réponses et son enthousiasme.




    Source : François Dehurtevent




  • Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
    François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
    Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
    Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
    Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
    Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
    Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com