Splendide au cirque Amar !
Splendide ! C'est le mot qui vient à l'esprit lorsque l'on arrive sur la place ou est installée le cirque Amar et lorsque que l'on voit la belle façade (conçue et peinte en Belgique par Pierre Mainil). Le soir c'est également très beau ! Sur la gauche le zoo, au centre la caisse sur la droite viendra les toilettes et des barrières décorées viennent faire la liaison entre chacun de ces éléments.


Lorsque l'on rentre dans le chapiteau la aussi c'est très beau. Des loges dans le même style que la façade, de grands gradins, le tout dans un chapiteau de 2500 places tout neuf (ainsi que les tentes de la ménagerie). Pour cette année, des efforts ont également été fait sur les lumières et la sonorisation. L'orchestre est de plus en plus présent dans le spectacle, il joue maintenant presque l'intégralité des morceaux. Amar est l'un des rares cirque en France à avoir son orchestre et cela se ressent dans l'ambiance générale qui est de plus en plus chaleureuse au fur et à mesure des années. En peu d'année l'écrin a été totalement changé et cela pour notre plus grand plaisir.


La convivialité est sans aucun doute renforcée par l'accent anglais de la madame loyale, j'ai nommé Carrie Harvey (lire interview). Issue de la chanson et du music Hall, elle est entrée depuis plus de 5 ans dans le monde du cirque et accomplie son rôle avec brio. C'est un point fort du spectacle qui est en majorité composé de numéros maison et de la famille Nery que l'on a déjà pu applaudir l'année dernière : la cavalerie d'André Falck, à la corde lisse Paola (du trio Nery), au tissu aérien Christina Cardinali (madame Jean Falck). Les exotiques et les deux éléphants de Gunther Qaiser. La première partie est complétée par Joseph et son chien Symbad dans le numéro du balayeur. Pour l'avoir vu à plusieurs reprises le numéro est très bien rodé et fait toujours son effet auprès des petits comme des grands.


Un moment magique du spectacle "le magic nery show". On y retrouve le trio Nery : Paola, David (qui dresse également un groupe de tigre pour l'année prochaine) et Raul pour une série de grandes illusions dont la malle des Indes et surtout deux apparitions de tigres en libertés : l'un d'une boule à facette et l'autre dans une cage ou rentre et disparaît Paola. Étonnement et frisson garanti.


Pour ajouter un peu plus de sensations ce sont le duo Sipoliny qui montent sur leur roue de la mort. Les réalisations sont classiques mais le rythme de rotation de la roue est soutenue. Nicolai Korokolev est un ancien de la troupe de sauteurs à la bascule Palazovi. Il était resté chez Flic Flac l'an passé après le départ de la troupe et donnait déjà ses équilibres sur les bras en dehors de la roue. La prise de risque est la ! Ce sont des acrobates complets et d'ailleurs le second duettiste prépare un numéro original. C'est sur les bases d'un numéro de corde lisse mais avec une chaîne volante !

C'est sur la roue de la mort que se termine la première partie laissant place à l'entracte qui permettra de monter le filet des flyings Rodogels. Le numéro commence avec une double vrille, puis un triple saut périlleux et ensuite un double passage. Une originalité de ce numéro de trapèze volant est la traversée de presque toute la longueur de la piste du voltigeur propulsé par une balançoire située en dessous de la nacelle des voltigeurs.




Revient Joseph et ses chiens "fous". 5 chiens enchaînent les sauts, les passages de barrières avec de nombreuses péripéties. Numéro rythmé, bien réalisé et agréable à regarder. Un bon numéro de chiens avec beaucoup d'humour et de complicité.

Enfin le moment attendu des enfants : les Nery ! (lire interview de Garibaldi Nery). Déjà présents l'année passée avec l'entrée du chapeau en feu. Ils ont renouvelés leur entrée en mettant " à leur sauce " celle de la maison hantée, avec le complicité de Carrie Harvey. Dans la tradition des troupes de clowns l'entrée est bien menée et fait à chaque fois son effet. Les "routines" mises en places l'année dernière telle que "a deux mains ...a deux pieds" sont réutilisées avec la complicité d'un public fidèle.



Un bon spectacle de cirque traditionnel avec des animaux, un orchestre, une présentatrice charmante, dans un cadre qui ne fait que s'améliorer. C'est donc avec curiosité et impatience que nous attendons de voir le programme le prochain programme qui nous n'en doutons pas sera "Grandiose" et confirmera les progrès constants de cette enseigne !



Source : François Dehurtevent




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com