Circus Roncalli : Chronique du spectacle
Chez Roncalli, le spectacle débute comme dans un conte : « Il était une fois » un garçon de piste qui rêvait de devenir artiste, lassé de balayer le tapis tout en regardant les acrobates dans leurs costumes de paillettes faire leurs exercices sous les projecteurs.
Ainsi, Gensi, tel une fée, va faire que ce rêve devienne réalité. Mais comme pour Cendrillon, pour quelques heures seulement. Ainsi, aidé par tous les artistes du spectacle, le garçon de piste s'habille et se transforme. Un peu de maquillage, un nez rouge, une casquette, un costume à carreau et le tour est joué, David LARIBLE est en piste !

Tout le monde est prêt, le public applaudi, la joie est revenue, le spectacle peut débuter !! Alors que lui s'est transformé en clown, certains ont décidé de prendre la peau de chevaux... Gensi, tel un dresseur, fait quelques exercices acrobatiques sur ces chevaux humains un peu spéciaux...


Rapidement, David Larible est de retour en piste, il est coursé par un vrai cheval cette fois-ci, voici la cavalerie présentée par Sarah Houcke. Un premier tour de piste est effectué à une faible allure, les chevaux sont vêtus de tapis portant comme inscription les titres de tous les spectacles du cirque Roncalli précédents le programme anniversaire de cette année.

Sarah Houcke exécute une belle présentation de la cavalerie composée de 6 chevaux, des chevaux plein de fougue. La présentation se terminera avec l'apparition d'un poney pour une série de sauts à la corde.


Que de choses peuvent être effectuées avec l'eau ! David Larible nous le démontre avec un jeune spectateur invité à le rejoindre sur la piste. Les jets d'eau fusent et au final, comme on pouvait s'en douté, le clown est bien mouillé.

Le duo Maryiana & Svetlana, deux charmantes jeunes femmes, présente en parallèle un numéro d'antipodiste. Les tapis tournent et volent sur leurs pieds et leurs mains, passent d'une artiste à l'autre.
Mais le final restera sans doute le plus impressionnant, cet exercice est quelque part un mélange entre antipodiste et mains à mains, en effet l'une se met en équilibre sur jambe sur sa partenaire, elle-même la tient avec son bras et chacune des deux va faire tourner un tapis sur chaque membres encore libre. 6 tapis tournent en tout, une belle performance originale, méritoirement applaudie.



Dans une lumière rouge, le duo Sorellas présente son numéro de trapèze acrobatique. Force et agilité s'allient dans ce numéro où les portées s'enchainent. Le numéro suivant pourrait s'appeler La belle et le cavalier ! Un beau numéro de Haute école accompagné d'une danseuse (Yryna), sur un air espagnol... Tout semble si simple pour Yuryi, aucun faux pas, il arrive à nous faire passer ses émotions, son amour, du beau travail.

Un petit passage entre les gradins et les loges à la trompette et revoilà déjà David Larible. Il invite 5 personnes à rejoindre les rangs de son orchestre. Et comme vous pouvez l'imaginer, à partir de ce moment, les gags s'enchainent. David Larible semble complètement désabusé par les contres performances de ses musiciens. La grosse caisse se perce, le pavillon vole et les baguettes pleuvent, un vrai cauchemar pour le chef d'orchestre, du pur bonheur pour les spectateurs.




L'entracte est ensuite annoncé, pendant cette pause la piste va être recouverte de parquet. La troupe Boytsov à la barre Russe composée de deux porteurs et trois voltigeurs (2 femmes, 1 homme). En costume et sur une musique classique bien connue, les sauts périlleux, vrilles et autres acrobaties, exécutés parfaitement, s'enchainent.

C'est ensuite un vent de fraicheur qui est insufflé sous le chapiteau avec l'entrée d’Iryna Pitzur dans un numéro de contorsion avec cerceaux. Un numéro alliant deux disciplines : Contorsion et Houla-Hup, on pourrait même ajouter le mot jonglage pour ce numéro qui comporte un beau tableau avec 6 cerceaux.


Du jonglage, de beau jonglage, il y en a chez Roncalli, tout d'abord avec Ludmilla. Une jongleuse « traditionnelle » avec balles. Charme, beauté et jonglage. Roncalli aime les mariages de disciplines, en voici encore un avec Konstantin Mouraviev et sa roue Allemande comique ! Il s'était fait remarquer lors du dernier festival du cirque de Demain à Paris en février 2006 où il avait raflé la médaille d'argent. Cet être totalement excentrique va tourner et encore tourner dans sa roue, souvent en ne sachant pas vraiment comment il a fait son tour sans se blesser, mais heureusement, c'est de la pure comédie. L'idée sur laquelle est monté le numéro est originale et très appréciée du public.


A nouveau l'art du jonglage s'installe sur la piste Roncalli, mais pas avec n'importe quel jongleur, c'est le célèbre Picasso Junior qui arrive sous le chapiteau pour mettre une ambiance de feu.

Après un début de numéro où il jongle avec une raquette de ping-pong (jusqu'à 4 balles), rapidement les petites balles arrivent dans sa bouche. Le lancé d'assiettes est forcement impressionnant et Picasso Jr excelle dans cet art, le passage dans les gradins avec ses assiettes est un très bon moment. Une fois de retour sur la piste, il lancera jusqu'à 6 assiettes en même temps.

Le conte va se terminer avec David Larible en metteur en scène. Cette entrée, très bien rodée aux Etats-Unis chez Barnum, et un très grand succès en Allemagne également. Comme à l'habitude, les apprentis comédiens n'en font qu'à leur tête et le résultat est hilarant. On se rappellera également de l'entrée surprenante des garçons de piste qui composent le chœur.

Un véritable triomphe pour ce clown venu de l'autre côté de l'Atlantique est lancé dès la fin de son entrée.



Tous les artistes s'installent en piste pour recevoir les derniers applaudissements du public. Profitons-en également pour parler de l'orchestre, un orchestre composé de 8 musiciens, mais quels musiciens ! Le rideau se referme, David Larible n'est maintenant plus qu'un graçon de piste et voici déjà la dernière ligne de notre conte... Il faut maintenant fermer le livre. Etait-ce réel ? Imaginaire ? Tout ce que nous savons c’est qu’il reste de beaux souvenirs...





Source : Fabien Arpin-Pont




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com