Nock 2006 : "Divertissement absolu"
La famille Nock est la plus ancienne dynastie de cirque en Suisse et est à la tête de la deuxième plus grande entreprise du genre derrière Knie, le leader helvétique. Cette place est incontestablement difficile à tenir car la majorité des spectateurs suisses considère le programme du Cirque National comme un standard, sans réaliser le niveau assez exceptionnel de ce spectacle. Il est donc couramment admis qu'il y a d'un côté Knie et de l'autre les "petits cirques". Alors que le Cirque Nock, avec son quatre mats de 38.5 m pouvant accueillir 1600 personnes, ne peut en aucun cas être assimilé à un petit cirque. La famille Nock n'en a que plus de mérite de persister à offrir un spectacle de grande qualité et originalité, renouvelé chaque saison.



Cette année, sous le thème "Divertissement absolu", le spectacle débute par un charivari présenté par les artistes de la compagnie en costumes blancs sous la houlette (et le fouet !) de Sascha Cortes.

Place ensuite à la délicatesse d'Alexandra Nock avec son cerceau aérien qui mélange la poésie et l'esthétique dans les faisceaux colorés des projecteurs.

Sascha Cortes, associé à son épouse Poupoune dans le rôle de la soubrette aussi espiègle que maladroite, entraîne le public dans son tourbillon d'assiettes tournantes. Tout cela dans un cocktail d'adresse et d'humour.




La première prestation équestre consiste en une liberté présentée en douceur et finesse par Franziska Nock, avec étalons arabes et frisons.

Dans la grande tradition des troupes de jongleurs tchèques, la fratrie Vinicki (1 garçon et 2 filles) propose ici un numéro très varié, animé par la fougue de la jeunesse.

Ce sont ensuite Isabelle et Sascha Cortès, qui ne chôment décidément pas durant cette première partie, qui vont se livrer à un envoûtant et sensuel tango à la corde verticale.




Le remuant Costin se montre digne héritier de ses illustres aînés Ray Dondy et Don Martinez dans le difficile exercice du trampoline comique. Il incarne le garçon de piste d'abord empoté qui se transforme, au fil des cascades, en un redoutable acrobate.

Redi Cristiani, assisté de son épouse Soara, présente son groupe de tigres depuis plusieurs saisons ici. Il fait néanmoins chaque année l'effort de changer la présentation et les costumes. Ce numéro impeccable reste un modèle du genre.

Le jeune Roumain Orlando Oprescu présente un numéro de rola-rola classique et sans fioriture. Il est ici admirablement mis en valeur par l'orchestre et la lumière.




Franziska Nock revient cette fois en écuyère de haute école accompagnée de son neveu Francesco qui dirige son poney blanc aux grandes longes.

Le ventriloque Kenneth Huesca prête d'abord sa voix à sa marionnette Skinner et à son chien, puis à deux spectateurs et une spectatrice à qui il va faire raconter quelques énormités à leur insu, pour terminer sur l'air de " New-York New-York ".

La dernière performance du spectacle est accomplie par les Flying Millas dans leur numéro de trapèze volant classique.

Costin, qui est également un excellent auguste de reprise (sans maquillage !), intervient plusieurs fois durant la représentation en compagnie de Poupoune ou de Francesco.




On ne peut évoquer un spectacle du cirque Nock sans citer la brillante prestation de l'orchestre, sous la baguette de Tino Aeby, (ancien chef d'orchestre du cirque Knie) qui contribue énormément à la haute tenue du programme d'un GRAND CIRQUE..





Source : Thierry Bissat




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com