Michto par la famille Morallès

Michto par la famille Morallès ou "le cirque autrement"

- mise en scène Serge Dangleterre -


Lorsque que l'on ouvre la toile rouge et jaune du petit chapiteau du cirque Morallès, la rupture est frappante. On est immédiatement plongé dans un cercle familial où tous les membres sont présents, sur la piste ou sur les bancs, chacun se préparant à sa manière pour le spectacle à venir. Simplicité et convivialité sont de rigueur ; le petit dernier est intégré à un numéro en lui demandant quelques galipettes, le numéro de "jonglage passing" est répété une dernière fois, tout cela en discutant de la soirée de la veille.

Nous n'allons pas simplement assister à un spectacle mais plutôt nous fondre dans un univers décalé et accueillant.




Alors que les spectateurs investissent le gradin, chacun des membres de la troupe (9 adultes et 2 enfants) s'adonnent à des échauffements et des jeux allant de défis en défis. L'humour est de rigueur et il est hors de question de se prendre au sérieux.

Michto la dernière création de la famille Morallès mise en scène par Serge Dangleterre a demandé 3 mois de répétitions et la première en fut donnée le 1er avril dernier. Pour ce nouveau spectacle une chanteuse a rejoint la troupe. En effet le spectacle est intégralement accompagné par de la musique live jouée par la troupe, tantôt au dessus de l'entrée des artistes, tantôt Gino seul en piste avec son accordéon, tantôt une chorale composée de l'ensemble des adultes.


De la musique, et quelle musique ! Si un jour on m'avait dit qu'un spectacle de cirque serait ouvert par une reprise très enragée de "Raoul et Alain", un des tubes ska du groupe boulonnais Marcel et son orchestre ! Et pourtant c'est chose faite, guitare saturée et chant rageur accompagnent les hula-hoop de Lola.

Gaston est le contre pitre du spectacle. Dans un habit citadin ses grandes bretelles décorent sa chemise, ses lunettes rondes renforcent sa "bonne bouille" et en crée un personnage attachant. Parfois "bouc émissaire", parfois amuseur de foules, parfois triste, mais toujours émouvant. Ses partenaires lui joueront un tour par lequel il se retrouvera suspendu maladroitement à sa corde volante pour réussir à la maîtriser et conclure par de très belles envolées.





Le charmante Mercedes (Anaïs Raphel) de son vrai nom évolue au trapèze. Lola l'imitera ensuite avec un trapèze en grand ballant avec de spectaculaires lâchés au dessus du public. La petite taille du chapiteau renforce l'impact de ce numéro, elle utilise tout l'espace aérien disponible balayant la toile de bout en bout et déclenchant l'admiration du public.

Carmen et Mercedes exécutent un numéro de tissus aérien, en parallèle, avec charme et esthétisme. Carlotta présente un traditionnel numéro de pigeons, avec ombrelle, anneau, manège, etc ....

Ernesto nous offre un grand moment de cirque : la cavalerie des monocycles. Présenté comme un très grand dresseur, il entre en piste le chapeau vissé sur la tête et les chambrières à la main. C'est par un rugissant "envoyez !" qu'il accueille sa cavalerie de 4 monocycles. Le travail d'observation est remarquable et la parodie à peine caricaturée. Ernesto évolue comme un maître écuyer avec tous les détails qui en font leurs charmes : le mélange des ordres, anglais/allemand, la gestuelle avec ses fouets et même la récompense après l'exercice bien réalisé.

La chorale reviendra pour quelques couplets dont les paroles sont toujours bien trouvées. La performance est notable car tous n'étaient pas chanteurs et sont initiés à cet art pour cette nouvelle tournée.

Le spectacle se termine par un très bon numéro de passing à 4. Les figures sont originales, et les croisés nombreux et rythmés.




Comme il le revendique, le cirque Morallès n'est vraiment pas un cirque comme les autres. Une partie des composantes de base du cirque traditionnelle sont présentes mais ce sont surtout l'inventivité, les clins d'œil et une bonne dose d'humour qui en font un spectacle à part entière. N"hésitez pas à aller partager une après-midi, une soirée ou juste un moment avec cette famille pas comme les autres.

A coup sur vous vivrez le cirque autrement !





Source : François Dehurtevent




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com