Alexandre Bouglione 2006
Comme chaque fin d'année, le cirque Alexandre Bouglione plante traditionnellement ses pinces au Parc de Laeken près de l'atomium. Le spectacle présenté a l’ossature de celui de la tournée renforcé de numéros supplémentaires pour la capitale. Un soin particulier est apporté à l'écrin : dans le tout nouveau chapiteau, inauguré ici à Bruxelles en barnum d'accueil on peut découvrir d'anciennes roulottes ainsi que la nouvelle façade fabriquée ces derniers mois. Outre un nouveau matériel de sonorisation, les lumières ont également été refaites pour les trois mois de spectacle, avec entre autre l'apport de douze nouveaux scanners. L'entrée des artistes jusqu'à lors surélevée a été remplacée par une entrée classique au niveau de la piste et le spectacle est présenté par Pierre Paillé.




2006 marque le retour d'un grand numéro de trapèze volant venant du Mexique, les Flying Rodogell avec leur voltigeur vedette Lanzarote qui tourne le triple mais également le saut périlleux avec double vrille donnant un aspect décalé à la rotation du plus bel effet. Il peut se permettre ce genre de passe de fantaisie car René le porteur est une valeur sûre qui possède parmi les meilleures références du métier.

Le duo roumain Nikita propose un traditionnel numéro de perche. Florinne supporte l’agrès sur le front pendant que Lilly son épouse réalise différents équilibres. Le numéro se termine par l'ascension et la descente d'une échelle. Lilly Tudor présente également un sensuel numéro de corde lisse pendant le démontage de la cage.




Le cubain Rafael De Carlos, que l’on a pu déjà apprécier en France, notamment au festival de Massy en 2002, conquit le public avec ses balles et ballons. Il commence avec trois, quatre puis cinq ballons de football qu'il utilisera également comme des boites à cigare, la difficulté étant augmentée par la rondeur des accessoires. Il enchaînera avec des balles allant jusqu'à tourner plusieurs cycles avec neuf balles. En plus d'une technique irréprochable, Rafael est un showman avec un sens inné du contact, c'est ce petit plus qui fait qu'un bon numéro devient un grand moment.

Alexandre Bouglione a donné sa chance à Nicolas Coppe, -20 ans-, le « régional de l'étape » puisqu'il sort de l'école de cirque de Charleroi. Il ouvre la seconde partie par sa démonstration de diabolos avec une mise en piste en Arlequin spécialement créée pour sa première tournée ; personnage avec lequel il colle très bien. Sa technique est bonne et ses tricks ont gagné en impact tout au long de la saison.


S'ajoute à ce plateau les numéros maison : Nicolas Bouglione, dans un style très agréable, présente en ouverture 6 petits félins : 3 panthères -dont une noire- et 3 pumas avec lesquels il a un très bon contact. L'un des pumas subtilisera sa baguette qu'il ne lui rendra que contre un morceau de viande, la dernière panthère viendra debout contre lui avant de sortir. Nicolas présentera également Jenny l'éléphante africaine.

Son beau frère Reinaldo Monteiro, évolue cette année seul aux rola-rola. L'année passée avec son frère Ivo et son père Gaspard ils présentaient ce numéro en trio. Ils ont même été quatre avec Sandro le troisième fils de Gaspard pour leur passage à Monte-Carlo en 2005. Très bon numéro du genre, dans un style très classique et dans lequel la performance prime. Il est l'un des deux seuls actuellement à réaliser la huitième hauteur, mais dans une configuration différente.




Sue Ellen Sforzi devenue en octobre dernier Madame Nicolas Bouglione se contorsionne avec grâce. Elle débutera le numéro en mettant une paire de lunette et fumant une cigarette, en contorsion arrière avec les pieds. Elle termine par un remarquable équilibre sur un bras le corps également en contorsion.

Les sympathiques clowns Kim & Rony donnent rythme au spectacle. Kim faisait parti des Pepin Leon Trio avec ses frères. Rony, en faire valoir, est un personnage drôle et attachant qui arrivera toujours à se sortir avec humour des situations imposées par son complice. Pour ce séjour bruxellois ils ont renouvelé leur prestation en piochant parmi leur large répertoire et jouant l'entrée du lait ainsi que les reprises de la pompe, de la corder et du pop-corn. Kim ayant fait de nombreux et réguliers passages tv en Espagne a du y inventer de nombreux sketchs. A noter que ce sont également de très bons et complets musiciens.

Le spectacle se termine en apothéose avec la charmante anglaise Laura Miller. Ancienne danseuse elle a su apprendre la technique de l'anneau aérien. La mise en scène actuelle avec piscine a été créée chez Flic Flac mais rien que son travail au cerceau en fait certainement le numéro le plus abouti de la discipline. La remontée de l'équilibre écart, bloqué uniquement par les reins, par un gracieux mouvement de bras est l'illustration parfaite de l'alliance de la danse et de la technique aérienne. L’impact visuel est fort, bien mis en valeur par les lumière, ses rotations envoyant des gerbes d'eau sont magnifiques ... un grand souvenir de cirque. Elle rejoindra dès le mois de janvier le cirque d’hiver Krone.






Alexandre Bouglione propose comme chaque fin d'année un spectacle de qualité avec une mise en piste et des lumières totalement retravaillées. Toutes les composantes d'un spectacle traditionnel sont réunies pour que le public passe un agréable moment, Bruxelles est la ville incontournable de la tournée.





Source : François Dehurtevent




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com