20ème Piste aux Espoirs : Circle
La Piste aux Espoirs est un festival international d'artistes de cirque qui prône le renouveau des arts du cirque et dont le principe fondateur, véritable fil conducteur de ce festival est l'accompagnement de jeunes artistes de cirque, amateurs, dont les propositions sont animées par un désir d'originalité, de qualité dans la présentation mais aussi dans la performance. Par le biais de ce festival est également prônée la rencontre, que ce soit avec d'autres artistes, le public, les professionnels, ou les organisateurs.



L'édition 2006 a été sautée pour mieux rebondir et fêter les 20 ans du festival du 1er au 4 mars dernier. Depuis 2005, La Piste aux Espoirs est donc devenue un événement biennal ce qui marque également le remplacement du concours proprement dit par les premières rencontres de la fédération européenne des Ecoles de Cirque (FEDEC) avec comme toujours durant le week-end, des spectacles de jeunes compagnies, diverses animations en fanfares, des expositions et des soirées toujours très festives.


Revenons sur la première édition de "Circle" qui se veut être, à juste titre, une vitrine du cirque d'aujourd'hui, en proposant une sélection des meilleurs numéros choisis parmi 18 écoles de cirque professionnelles, membres de la FEDEC. 3 continents, 6 pays et 10 écoles sont représentés dans ce spectacle dont nous allons évoquer les participants.

Mathilde Hueber (Arc en Cirque - Centre des Arts du Cirque de Chambéry - FR) dans "Chair", un numéro de chaise aérienne où son agrès est un fauteuil métallique constitué de cercles permettent un travail original entre trapèze et cerceau aérien. L'acrobatie et les équilibres demeurent les disciplines fondamentales du cirque et ce sont 3 numéros, dans des styles variés qui l'illustrent : Natalie Reckert (Circus Space - Londres - Grande Bretagne) avec une prestation colorée, Emma Serjeant (National Institute of Circus Arts, Melbourne - Australie) pour un travail en force ainsi qu' Evelyne Laforest (Ecole Nationale de cirque, Montréal - Canada) avec "Debout dans le tiroir" où danse contemporaine se mêle à merveille aux équilibres sur une table à tiroir comme seul et unique accessoire. Le mélange des disciplines réalisé par la belle acrobate offre une vraie nouveauté dans le style, d'autant que son physique longiligne apporte une image différente aux exercices.

Vasil Tasevski (Centre des Arts du Cirque Balthazar à Montpellier - France) avec "Temps centrifuge" tente de nous emporter dans son univers avec de la manipulation d'objets où l'ensemble du numéro est centré sur une roue, parfois libre, parfois reliée au manipulateur mais toujours en rotation. C'est une volonté de "Circle" d'être ouvert à tous types de prestations et formes de travail, l'avenir nous dira si le grand public y est sensible.
Kimmo Hietanen (CNAC, Châlons en Champagne - France) accompagné de Anna Von Grünigen au saxophone réalise une très complète démonstration de technique sur fil mou avec plusieurs grands écarts dont une série de 5 descentes/remontées avec les jambes tendues !

Peter Aberg & Sergi Parès (Danshögskolan, Stockholm - Suède) dans "Footsteps" revoient la présentation du main à main en suivant tout au long du numéro les traces de pas du tapis, les conduisant à situations cocasses.

Jacqui Levy (National Institute of Circus Arts, Melbourne - Australie) dans le rôle de la "Babysitter" assure les reprises comiques en s'essayant avec succès à la jonglerie et au rola-rola : encore un style différent du comique

Loïc Quesnel & Kristina Dniprenko (Ecole Nationale de cirque, Montréal - Canada) dans "Honolulu Punch" ont mixé leurs numéros solo de roue allemande (Kristina) et de bicyclette acrobatique (Loïc) pour un étonnant résultat où chacun défie l'autre dans une escalade à la performance, toujours à la limite du choc des roues. Kristina, en plus d'une interprétation plus que réaliste, enchaîne sa roue allemande, des figures rarement exécutée par une femme, notamment une sortie de roue en salto.

Autre discipline fondamentale de la piste, la jonglerie, qui est ici déclinée en 3 présentations différentes. Thomas Kleindienst (Théâtre Cirqule, Genève - Suisse) avec son "histoire à jouer des coudes" n 'a que pour accessoire un porte manteaux garnis de chapeaux qu'il fait virevolter, jusqu'à 4 simultanément. Jérémie Arsenault (Ecole de cirque de Québec - Canada) arrive valise à la main, sous les acclamations d'un stade de football …qu'il stoppera d'un clic de télécommande ! Il sort de son babage 2 baguettes et autant de diabolos pour des enchaînements, sauts et lâchés à toute vitesse. Un début extrêmement prometteur, dommage que ce soit encore un peu court et qu'il n'y ai pas de final plus conséquent, mais sans nul doute d'ici quelques mois son nom sera au programme d'un bel établissement.

Stéphane Fillion (Lido de Toulouse - France) manie ses 5 massues tout en exprimant oralement ses inquiétudes sur la vie pour conclure en citant le titre de son numéro "C'est pas clair la réalité".


La mise en piste de Raffaele De Ritis met à profit les élèves de 1ère année de l'Ecole Nationale de Cirque de Rosny-sous-bois qui assurent avec brio la barrière et les nombreux intermèdes en mettant à profit chacun de leurs personnages ou par des évolutions de groupe, réussissant pleinement à donner de la vie à un spectacle qui n'est pourtant monté que pour un week-end.

Cette première édition du festival, sous une forme nouvelle, réussit le pari de nous faire passer une excellente soirée, riche d'étonnantes découvertes et idées novatrices, laissant de belles perspectives aux arts du cirque qui nous sont si chers.



Source : François Dehurtevent




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com