Billy Smart
Le 5 mai dernier à Worcester, Tony Hopkins fêtait ses 25 ans de direction du cirque Billy Smart dans la même ville ou démarra l'aventure. Bien qu'avant de devenir directeur il travaillait avec des animaux, Tony Hopkins a choisi une formule uniquement basée sur les visuels, évitant ainsi les problèmes posés en Angleterre pour les animaux. Le cirque travaille au rythme soutenu de 3 spectacles le samedi et 2 le dimanche avec des étapes d'une moyenne d'une semaine par ville. Le programme 2008 est sensiblement le même qu'en 2007 puisque la tournée à été totalement renouvelée.

Ce ne sont pas les convois ou le matériel qui font se déplacer le public en nombre mais bel et bien le spectacle pour lequel tout est mis en oeuvre. Les éclairages (moins conséquent en nombre que ceux des plus grandes enseignes européennes) donne un résultat à la hauteur grâce avec une utilisation optimale du potentiel. L'orchestre de seulement 3 musiciens joue comme si ils étaient le double et nous entraîne deux heures durant avec leur musique bien vivante.

La parade d'ouverture donne immédiatement le ton du spectacle : festif, rythmé et soigné. La troupe de Timur Yabukov (vue chez Medrano en 2006) prolonge l'ouverture avec leur numéro de mats chinois et concluent le spectacle aux sangles aériennes. A noter qu'au cours de leurs deux numéros les deux filles réalisent des tricks et n'ont pas comme bien souvent un simple rôle « d'assistante ». Ross Presto présente avec dynamisme ses grandes illusions mais possède également un talent comique puisqu'il a déjà remplacé avec succès le clown mexicain Chico Rico qui assure la bonne humeur tout au long du spectacle avec ses reprises et une belle entrée de la boxe avec la complicité de quatre spectateurs. Uelon-Jon assure un classique numéro d'antipodisme, en revanche Alex « le pompier » présente un très original numéro d'échelle rotative (avec un axe centrale) sur laquelle il évolue comme sur une roue gyroscopique pour tenter d'éteindre le feu. On peut regretter l'arrosage un peu trop abondant des spectateurs.
Un festival d'aériens
En plus des sangles des Yakubov ce ne sont pas moins de 4 autres numéros aériens qui sont proposés. Le français Romain Cabon évolue aux tissus avec force et souplesse. Sa prestation a encore gagné en assurance depuis sa participation au 15e Festival Intenational du cirque de Massy (1ere piste de cristal) et il est d'ailleurs en couverture du programme papier. Après quelques semaines au Lido de Paris nous pourrons le retrouver au prochain Festival International du Cirque de Monte-Carlo.

Encore du tissu mais en couple avec Lydia Biasini et Adrian Rodogell (qui faisait partie des Flying Rodogell en 2006) qui ont monté il y a plus d'un an un esthétique et sensuel numéro dans la lignée du Duo Passion.

Venue de Russie, Alina Eskina modernise la présentation du cube. D'abord dans les airs puis son agrès se scinde en deux pour travailler au sol avant de retrouver la coupole. Alors que les numéros de ce type sont généralement de second ordre celui ci présente un réel intérêt tant par les idées que par la réalisation.
Les Bull Dancers donnent un vent de fraîcheur au trapèze volant. Les 2F et 4H venus des Etats-Unis ont tous un look différent qui change des habituelles troupes sud américaines et la musique très rock renforce cette impression. L'ajout d'un porteur à la coréenne au dessus du porteur en ballant multiplie les possibilités et offre des enchaînements complexes comme le double double rattrapé en ballant puis un salto pour passer au porteur supérieur avant le retour sur la plate-forme opposée. Leur répertoire est garni d'un triple ainsi qu'un double passage avec l'aide du porteur à la coréenne. On les retrouvera au cirque d'hiver Bouglione à la fin de l'année et sans nul doute ils y feront sensations.


La parfaite alternance des troupes avec les prestations en solo met chaque numéro en valeur. De plus la très bonne mise en piste fait varier judicieusement les ambiances ce qui construit un spectacle homogène et de qualité avec lequel le grand public comme l'amateur averti ressort heureux de cette bonne soirée sous ce chapiteau anglais.


Déroule du Spectacle
- Ouverture -

Yabukov Troupe (Mats chinois)
Chico Rico (Reprise jonglage fourchette)
Ross Presto & Compagny (Magie)
Alina Eskina (Cube aérien)
Miss Uelon-Jon (Antipodisme)
Romain cabon (Tissu)
Chico Rico (Reprise des assiettes)
Alex the Fireman (Echelle de Pompier)

- Entracte -

Bull Dancers (Trapèze volant)
Chico Rico (Reprise de la TV)
Duo biasini (Tissu)
Chico Rico (Entrée de la boxe)
Yakubov Troupe (Sangles)

- Final -

durée : 2 heures avec l'entracte




Source : François Dehurtevent




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com