Medrano Casartelli (Festival de Bucarest)
Installé en face du Parc Drumul Taberei, à l'endroit même ou s'était installé l'été dernier un autre établissement italien l'Acquatico Belluci, le cirque Medrano Casartelli a momentanément interrompu sa tournée en Grèce pour venir au festival de Bucarest avec l'ensemble de son matériel et de sa ménagerie.

Ce spectacle est l'illustration parfaite du savoir faire familial des Casartelli (récompensé d'un clown d'or en 2007 à Monte-Carlo) avec plusieurs tableaux de groupe comme l'ouverture avec le quadrille de 12 chevaux et les danseuses tziganes, mené par la star maison en la personne de Braian Casartelli. En plus des numéros engagés l'attrait de ce spectacle vient de la remise au goût du jour de la pantomime. Toute la fin du spectacle en est une avec le tapis volant d'Aladin sur lequel s'envolent Braian et Ingrid Casartelli avant de faire défiler l'arche de Noé du cirque avec entre autres chameaux, lamas, kangourou, 3 éléphants et 2 girafes, seul le rhinocéros restera à la ménagerie. Une multitude de costumes et de décors mettent bien en avant ce défilé animalier. Il en est de même pour la présentation de reptiles de Karah Kawak Jr accompagné de Shira la charmeuse de serpent qui nous plongent dans l'univers d'Indiana Jones. Les nombreux décors et les lumières savamment travaillées nous laissent facilement imaginer que nous sommes dans un temple dont les sarcophages grouillent de crocodiles et autres mygales.

Les 5 Crazy Riders emballent le public avec leur globe de la mort. Bien que ce numéro soit devenu un «classique» des pistes, la présentation et les petits plus comme les feux d'artifices le rende beaucoup plus intéressant que la moyenne. Le clown de reprise Coperlin nous laissera un agréable souvenir de chacune de ses interventions (chandelles, pommes, danseur classique) et sans nul doute nous le retrouverons prochainement au centre d'autres belles pistes européennes.


Ce conséquent spectacle est certainement le plus homogène et le plus plaisant du festival si on le juge sur sa globalité comme était l'idée première de ce festival des cirques de Bucarest. Les lumières y sont soignées, la mise en piste efficace et les numéros engagés s'intercalent bien aux prestations familiales de qualité bien mises en avant par le ballet. La conséquente ménagerie est un atout non négligeable d'autant plus qu'elle est très bien utilisée dans la pantomime. Ce sont plus de deux heures de très bon cirque que viennent de nous offrir les Casartelli où comme le veut la tradition tout se termine en chanson ... italienne bien sur !


- Déroulé du Spectacle -
Braian Casartelli - quadrille équestre et tzigane
Mr Lorenz (Reprise chien)
Stefany Hones (Trapèze)
Mr Lorenz (Reprise homme fort)
Karah Kawak Jr & Shira (Crododiles & serpents)
Coperlin (Chandelles & Pommes)
Mr Lorenz & Cie (Jonglage)
Ingrid & Braian Casartelli (Pas de deux)
Crazy Riders (Globe de la mort)

- Pause -

Famille Casartelli (Haute école)
Coperlin (danseur classique)
Duo Varanne (Arbalètes)
Kenneth Huesca (Ventriloque)
Caribbean Girls (Tissus)
Mr Lorenz (entrée de l'orchestre)
Braian Casartelli - Tapis volant d'Aladin
Braian Casartelli - Arche de Noé

- Final -

Présentation :
Durée : 2h15 avec l'entracte
Spectacle avec ballet


Spectacle vu les 20 & 21 juin 2008 à Bucarest



Source : François Dehurtevent




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com