A la découverte du Cirque Arli

Nous voici sous le chapiteau : une piste surélevée de 6 mètres de diamètre , une entrée des artistes en velours rouge avec de chaque coté des chevaux de bois et au centre une loge qui accueillait jadis les deux musiciens mais qui maintenant montre trois magnifiques automates musiciens , trois rangs de gradins et deux rangs de chaises (sans loges) complètent ce « cirque miniature » .


Une telle proximité avec le spectateur ne permet aucune erreur , de la chaussure mal cirée , au costume non repassé , au sourire forcé ou à l’exercice à demi réalisé tout se voit . Ici le plaisir de monter sur scène est visible chez chacun des artistes et c’est communicatif .
Martin Arli viendras par deux fois égayer le spectacle , d’abord avec un numéro musical . Costumé tel un pilote d’avion du siècle passé avec une quinzaine de klaxons fixés à des endroits parfois inattendus . En véritable musicien il enchaine « I got Rythm » , « petite musique de nuit » de Mozart , les trompettes d’ »Aida » et même « Carmen » sans un fausse note ! son regards malicieux et ses jeux de mots font mouche sur le public . En seconde partie Martin reviendra cette fois en clown pour une entrée de l’ »hypnotiseur » très réussie .
Tout cirque qui se respecte présente des animaux y compris dans une aussi petite piste . Andreij Fjodorov est une vraie révélation . Ce jeune Letton présente ici des pigeons avec la particularité de les faire travailler avec les même exercices que des chiens : marche entre les jambes , équilibre sur un fil , passage dans cerceaux , sauts d’une plateforme à une autre . Un coq viens perturber le numéro et finira par faire du saut d’obstacles . Pigeons blancs , noirs et roux , une quinzaine d’oiseau sur la musique de Mozart , un gros succès mérité . En deuxième partie de spectacle , les chats sont présentés par la ravissante Darja , avec des pensionnaires bien dodus et en super forme . Alexander Arli présente avec sa jolie partenaire un numéro de table dans la plus pure tradition . Il sait être très drole (bon sang ne saurait mentir) et son tandem est très efficace .
Un numéro de rollers sur une aussi petite piste est un défi bien relevé par les Pawels et les patins de la demoiselle ne sont jamais loin du nez du premier rang . Signalons la prestation de Bettina Arli en Madame Loyal et qui cette année fête ses 25 ans de piste , avec un numéro de suspension par les cheveux . Bettina prendra en suite une petite fille dans le public et la hissera sur une balançoire à la couple du chapiteau de quoi ravir l’assistance .
On ne voit pas passer les deux heures du spectacle qui pourrait se résumer par : élégance , efficacité et sincérité . Si vous croisez un jour la route du Cirque Arli , n’hésitez pas à aller à leur rencontre .





Déroulé du spectacle :
Miss Olga , équilibre anneau
Martin Arli , numéro musical
Andrei Fjodorov , pigeons
Les Pawels , rollers
Alexander Arli , cascadeur
Entr’acte
Darja , chats
Bettina Arli , suspension par les cheveux
Monpilo , diabolos
Martino & Cie , clowns
Catrix Magic show , grandes illusions


Source : Frédéric Taillandier




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com