Flic Flac - Underground
Après une saison 2007 sous un chapiteau de 100m de long, un spectacle présenté sur une rue et des attractions sans limites, Benno Kastein est revenu à une formule plus classique (si on peut parler de classicisme chez Flic Flac !) en reprenant le chapiteau rond de 42m et le plateau circulaire, tout en conservant des éléments forts et la recette du spectacle précédent.

«Underground» c'est 20 attractions pour 2 heures de spectacle (entracte comprise). La mise en piste va à l'essentiel en privilégiant la performance. Le spectacle débute avec le feu pour se terminer sur l'eau. L'ambiance noire et l'esprit « underground » sont prédominants. Les musiques de Luchtenbeck, d'un style rock allemand dans l'esprit du groupe Rammstein sont pour la plupart chantées avec des textes provocateurs et en rapport avec le numéro.

En ouverture, une dizaine de flammes de plusieurs mètres sortent de la piste entourant l'ensemble des artistes alors qu'au final la pluie remplie la piscine rotative, espace de jeu de toute la troupe fêtant la fin du show.
La troupe Simonenko, toute droit sortie du film Mad Max, travaille aux barres fixes en obéissant à une horde féminine. Ils reviennent ensuite au trampoline sur lequel il réussissent à tomber et remonter une colonne à trois.

L'ukrainienne Julia Galenchyk présente un original numéro mélangeant le tissu et le filet aérien. Alla Domokos use de tous ses charmes aux hula-hoop pour une prestation qui ne peut laisser de marbre. Tatjana Kastein offre un moment de grâce avec ses équilibres au dessus d'un miroir incliné. La qualité de son travail est sublimée par la douce musique et les reflets de la vitre, elle apparaît comme un ange dans cet univers sombre. Sa soeur Larissa excelle elle aussi aux équilibres dans une présentation plus humide.

Notons l'excellent travail à la chaîne verticale (certainement le meilleur actuellement) de Roman Konanchuk qui multiplie les lâchés sur cet agrès très exigent. Les Flying Baetas récitent leur gammes après quelques jours d'adaptation au trapèze qui n'est pas le leur mais celui du cirque (uniquement en câbles, supprimant le cadre à la coupole et libérant ainsi des accroches).

Mario Sandoval Navarro profite du démontage du filet pour se marier avec sa propre moitié dans une comédie dansante. Alexander Xelo, très à l'aise dans cette ambiance, tourne les 4 diabolos à chaque spectacle. Dave Blundell après sa démonstration au BMX revient à 3 reprises dans la peau d'un punk déganté et réussi avec brio la difficile tache d'assurer les reprises comiques du spectacle.
Sophie Richards et Evgeny Nikolaev sous le nom du Duo Navaku présentent au trapèze fixe un pas de deux romantique dans une chorégraphie qui ne cache pas la technique et dont le final est renversant. Ce numéro qui n'existe que depuis 2005 est déjà très abouti et une belle carrière s'ouvre sans nul doute à ce jeune duo.

Si on devait définir Flic Flac, ça serait la roue de la mort et le globe des motos ! Une fois n'est pas coutume, ce qui est présenté est ce qui existe de mieux en la matière. Tito Vanegas & William Patino évoluent sur leur roue (cette année réduite à 2 sphères) à une hauteur jamais atteinte et Tito tourne 2 saltos hors de la roue. Une bande de filles dominatrices pousse les 7 motards à entrer dans le globe et y tourner à grande vitesse.

Ira Rizaeva enflamme le plan d'eau avec ses bolas avant que Saidou Conde (initialement venu pour travailler au cirque Afrika Afrika) aille jusqu'à rendre mal à l'aise avec ses contorsions et dislocations.

Aller voir Flic Flac est toujours un plaisir, et pour les inconditionnels, même plusieurs fois sur la saison car le spectacle est en permanente évolution. Des numéros changent et la mise en scène évolue continuellement. C'est le français Bruno Darmagnac jusqu'à lors chorégraphe de danse qui assure avec succès ce travail tout en découvrant le milieu du cirque.


Même si l'emballage est moderne, la recette reste celle d'un bon spectacle de cirque traditionnel : des numéros (forts), de l'exploit, le tout sur un rythme explosif avec la folie de proposer plus de 20 visuels en 2 heures de spectacle !


- Déroulé du Spectacle -
Ouverture - Underground
Roman Konanchuk (Chaîne)
Dave Blundell (BMX)
Bernadett Stock & Mario Sandoval Navarro (Moto sur fil)
Larissa Kastein (Equilibres)
Bernadett Stock & Mario Sandoval Navarro (Moto sur fil)
Troupe Simonenko (Barres fixes)
Alexander Xelo (Diabolos)
Duo Navaku (Trapeze)
Alla Domokos (Hula-hoop)
Duo Serjo (Main à main)
Davidoof (Rhytmic Comedy)
Roue de la mort (Tito Vanegas & William Patino)

- Pause -

Flying Baetas (Trapeze volant)
Mario Sandoval Navarro (Comédie)
Tatjana Kastein (Equilibres)
Los Diablos del Fuego (Bolas)
Davidoof (Rhytmic Comedy Trio)
Globe of Speed (Globe des motos)
Julia Galenchyk (Filet aérien)
Troupe Simonenko (Trampoline)
Davidoof (Rhytmic Comedy)
Ira Rizaeva (Jonglage de feu)
Saidou Conde (Contorsion)

- Final -

Durée : 2 heures avec l'entracte


* A noter que Flic Flac propose une boutique très bien fournie et que pour chaque spectacle un Dvd et un Cd audio sont mis à la vente.

Spectacles vu les:
15, 16 & 17 février 2008 à Gottingen
30 mars 2008 à Duisbourg
2 août 2008 à Dusseldorf




Source : François Dehurtevent




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com