Kelly Miller Circus
C’est en 1938 qu’ Obert Miller et ses fils Kelly et Dory fondèrent le Al G. Kelly Miller Brothers Circus. Aujourd’hui voyageant sous le nom de Kelly Miller Circus, cet établissement de taille moyenne a connu un grand succès aux Etats Unis ainsi qu’au Canada sous la direction de David Rawls de 1984 à 2006.

En 2007, c’est un véritable événement lorsque John Ringling North II reprend les rênes du Kelly Miller Circus. Descendant des Frères Ringling et fils d’Henry Ringling North, il a grandi dans l’ombre du géant des cirques américains. Après plusieurs années d’exode outre Atlantique, c’est son amour pour le vrai Cirque qui l’a poussé à revenir sur le devant de la scène en acquérant le Kelly Miller Circus. Sans vouloir modifier le concept ou la taille de cet établissement, son nouveau propriétaire a opéré plusieurs changements notamment au niveau du déroulement du spectacle en le rendant plus vivant et dynamique. Un nouveau chapiteau est également attendu pour la prochaine saison.
Le spectacle 2008, dans la grande tradition des Mudshows américains, propose un bon équilibre entre numéros visuels et présentations d’animaux. La partie musicale est assurée par deux musiciens à la batterie et aux claviers. Les fauves font leur retour après plusieurs années d’absence. Particulièrement apprécié du public, ce petit groupe se compose de trois tigres présentés par Casey McCoy. Comme dans une grande partie des cirques aux Etats Unis, la plupart des artistes engagés viennent d’Amérique Centrale et du Sud. Exception à la règle, un groupe de quatre acrobates kenyans réalisent deux numéros. C’est sous la direction d’Armando Loyal, homme de cheval renommé, que les trois éléphantes Lisa, Becky et Tracy effectuent leur numéro. Cette présentation dynamique rencontre un grand succès auprès du public qui voit passer ces imposants animaux de plusieurs tonnes à quelques centimètres d’eux. Expérience unique possible, faut-il le rappeler, qu’autour d’une piste de cirque ! Un final patriotique aux couleurs de la bannière étoilée et de l’Oklahoma, état d’origine du Kelly Miller Circus, conclue ce spectacle de cirque américain pur sucre.


Reste à souhaiter à cet établissement de qualité un avenir prometteur dans un pays où les frais liés à l’exploitation d’un cirque itinérant ne cessent d’augmenter.

Merci à John Ringling North II et Jim Royal pour leur disponibilité et les informations fournies dans le cadre de ce reportage.



Source : Vincent Manero




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com