25e Wereld Kerstcircus Amsterdam
Autour de Noël, Henk Van der Meyden a voulu fêter fastueusement 25 ans de productions Stardust au théâtre Carré d’Amsterdam. Sa collection de pépites a surclassé tous les plateaux européens : trois numéros clowns d’or à Monte-Carlo, cinq clowns d’argent et un de bronze, et cinq autres prestations qui ne déméritaient pas.
Alex Lacey ouvre le programme avec 4 tigres, 2 lionnes, et son lion fétiche Massaï. Dans la cage, les fauves dansent un ballet vif et sauvage, parfaitement maîtrisé. Au final, deux tigres se cabrent simultanément et avancent sur leur entraîneur…superbe !

Remarquable par sa technique –suspensions à la nuque du porteur, en pointe de pied- le travail des Bobrov est dominé par l’esthétisme. Le couple participe brillamment au renouveau de la corde lisse.

Comme beaucoup d’artistes, les Minasov savent changer de costume rapidement. Mais eux vont vraiment, très, très vite !
Zhang Fan, sur son fil souple, reste à 21 ans le prodige qu’on découvrit à Paris en 2003. Ses équilibres sont des miracles. Celui sur échelle posée sur le fil assure le triomphe quotidien.

Géraldine-Katharina Errani-Knie a présenté le carrousel vu sur la tournée suisse, avec 18 chevaux s’inscrivant sur 3 pistes. Ni sévère, ni laxiste, Géraldine démontre son impeccable professionnalisme.

Le Vertical Tango que dansent sur un mât Sam Paune et Sandra Feusi a conservé son magnétisme. Leur acrobatie se fait langage du cœur…il y a vraiment de quoi chavirer !

Parodistes, les Fuma Boys font toujours sourire, malgré le petit rythme du numéro.

Hans Klok est une star en Hollande. Grandes illusions avec force boîtes et filles…rien ne manque à ce numéro rythmé où machisme et kitsch font bon ménage
De Pyong-Yang, les New Young Flyers (2 voltigeuses, 2 voltigeurs, 3 porteurs) déroulent un répertoire étonnant. On y trouve des échecs (le quadruple salto), et de vrais succès, comme l’immense vol ascensionnel propulsé à la balançoire. Ce numéro devrait figurer à Monte-Carlo en 2011. Il faudra en travailler la partie artistique, faible aujourd’hui. 

Aux vélos acrobatiques, la troupe de Dalian, a renouvelé son travail. Les nouveaux sauts de vélo à vélo s’inspirent toujours davantage de l’acrobatie à cheval.

Fumagalli usera-t-il l’entrée du miel ? Sans doute pas, aussi longtemps qu’il saura la remodeler en fonction du public, et en temps réel. Tabac assuré !
Icariens et italiens, les frères Errani travaillent à grande vitesse. Ils déploient plus d’énergie que leurs concurrents dans leurs évolutions. Guido, le porteur, a des pieds de velours sur des jambes d’acier, et Maycol reste le plus vif voltigeur qu’on puisse applaudir actuellement.

Aux sangles, le duo Flight of Passion (Dimitri Grygorov et Olesia Shulga) ont justifié chaque jour le clown d’or décroché à Monte-Carlo en 2009 : suspensions exceptionnelles et dramaturgie parfaite garantissent 7 minutes d’extase.

Certains tricks ont disparu du répertoire de la troupe de bascule d’Anton Kovgar, notamment les réceptions sur planche russe. Mais d’autres ont pris la relève, comme l’arrivée du plus jeune voltigeur sur une chaise perchée à 10 mètres et tenue par un double portage.


Ce spectacle d’exception était présenté de manière classique par Tony Wilson. L’orchestre de Knie, dirigé par Ruslan Fil accompagnait la moitié des numéros. Quant à la barrière (Knie également) elle était impeccablement dirigée par Enrico Caroli : du beau monde, pour des souvenirs délicieux !

Source : Julien Motte




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com