Alexis Gruss - Empreintes
La critique a été unanime à saluer Empreintes, le spectacle 2011/2012 du Cirque National Alexis Gruss.

Alors que la nouvelle production,Ellipse, est à l'affiche dans la capitale, retour sur sa devancière, deuxième volet d'un triptyque artistique qui culminera avec la saison 2013/2014 : on célèbrera alors les 40 ans de la fondation du Cirque National Alexis Gruss....



Tout débute par une fanfare, habillée de velours rouge réhaussé d'or, pour saluer l'âge d'or du cirque classique !
(© Photo: K. El Dib - www.image-k.com)




Debout sur son cheval, Stephan Gruss réalise à 41 ans un saut de barre compliqué d'un saut de jonc.
(© Photo: K. El Dib - www.image-k.com)




Pour contrefaire l'écuyère à panneau, l'auguste Francesco Fratellini doit intégralement maîtriser la technique de la discipline. Comment ne pas penser à Tino, son père, dans ce même numéro, sur cette même piste, il y a trente ans ?
(© Photo: K. El Dib - www.image-k.com)




La danse serpentine est une image du cirque éternel. Ici, Gipsy Gruss révèle ses très solides bases de danse.
(© Photo: K. El Dib - www.image-k.com)




Alexandre Gruss ne cache pas son amour pour la guitare électrique..Une affaire de famille, puisque son oncle Alexandre Figuier est un guitariste reconnu.
(© Photo: K. El Dib - www.image-k.com)




Le mât chinois fait son apparition sous le chapiteau d'Alexis Gruss. Il est travaillé en duo par Nathalie Gruss et Francesco Fratellini, selon une esthétique contemporaine.
(© Photo: K. El Dib - www.image-k.com)




Ce globe où s'enferment Nathalie Gruss et Micheletty a été prêté par la famille Casselly. L'agrès a permis de renouveler les prestations aériennes sous le chapiteau blanc.
(© Photo: K. El Dib - www.image-k.com)




Carré ou rond, en 2 ou en 3D, le tableau vaut par sa superbe composition visuelle.
(© Photo: K. El Dib - www.image-k.com)




Syndha, l'éléphante coiffeuse. Une scène classique de ce cirque, qui évite de ridiculiser le partenaire animal.
(© Photo: K. El Dib - www.image-k.com)




Grâce à cet étrange bras articulé -re décoré et illuminé- la jonglerie se fait conversation.



Jockeys : Charles et Alexandre Gruss galopent sur les pistes de leur père, grand père, arrière grand père !
(© Photo: K. El Dib - www.image-k.com)




Alexis Gruss semble embrasser simultanément les trois cabreurs qu'il rappelle...
(© Photo: K. El Dib - www.image-k.com)




La composition de l'image témoigne paraitement de l'infuence de la chorégraphie.
(© Photo: K. El Dib - www.image-k.com)




Maud Florees : une écuyère aux attitudes si justes...
(© Photo: K. El Dib - www.image-k.com)




Gipsy Gruss donnant le même exercice que son fils Stephan, mais montée en amazone.
(© Photo: K. El Dib - www.image-k.com)




Passer la herse : quand une servitude fastidieuse devient un spectacle aux longues rênes.
(© Photo: K. El Dib - www.image-k.com)




Cuivres en cuir : Firmin Gruss et Tony FLorees, en ouverture "Rock'n roll" de la seconde partie intitulée "La flamboyance du cirque contemporain"



Equilibre sur les avant-bras : une position apparemment amusante pour Sarah Florees.



Ce grand lustre contemporain était l'une des signatures visuelles de la première partie du spectacle, astucieusement nommée : Le Lustre du cirque équestre



Magnifique saut de barrière pour Jango, tandis que Stephan voltige au surfaix, le corps parfaitement en planche.



Comme jadis sa tante Martine, sa mère Gipsy, Maud FLorees est une magnifique écuyère à panneau.



Pas d'exercice sans récompense : Firmin Gruss complimente Syndah.



Figure d'école : Alexis Gruss et le trot sur place de Xarop.



Les cabrades sont des figures que le public apprécie. Chez Alexis Gruss, les chevaux cabrent simultanément et très haut. Affaire de patience, affaire d'exigence...



Pyramide à cheval : courez l'Europe, vous n'en verrez pas plus de trois !



Le Saut de baguette en avant : Firmin Gruss ne se contente pas de sauter...il va haut, très haut...



La gloire des jockeys Firmin et Stephan Gruss, après un saut debout simultané.



Cette image démontre la capacité du cirque classique à pouvoir intégrer tous les genres. Car le classicisme est une exigence avant même d'être un style.



Les cerceaux semblent évoluer seuls autour du corps d'Anna Micheletty. C'est pieds nus que cette belle artiste tourne ses hulla-hoops.



Firmin Gruss au sommet de son...art, parfaitement servi par l'éclairage.



Ce tableau choral récapitule la deuxième partie du spectacle.



Le salut final : toute la troupe, montée, témoigne des origines du Cirque. Et de son avenir !



Une photo symbolique de la nature de la famille Gruss, simultanément jeune et patriarcale.

Empreintes, marqué par l'arrivée de Maud et Tony Florees, et de sa soeur Sarah, est une forme de résurrection : celle du grand cirque classique, actuel et jeune : une réussite !





Source : Julien Motte




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com