Nock, une journée sous le signe du soleil

8h30, alors que certaines personnes commencent à vendre du muguet à chaque coin de rue pour le 1er mai, je débarque à Genève, bien décidé à découvrir le cirque Nock installé sur la plaine de Plainpalais. Armé d'un plan de la ville, je tombe vite sur le chapiteau rouge et jaune. Le cirque Nock est là au milieu d'une très grande place... Pas un nuage à l'horizon, il fait déjà très chaud, et pourtant il est encore très tôt.


La caisse va ouvrir autour des 9h30 étant donné que le cirque a prévu de faire une représentation à 10h30 en ce jour férié. Il me reste donc quelques minutes pour faire le tour du cirque. À l'arrière de la place, on peut apercevoir, à travers les camions, les zèbres, lamas, et autres animaux de la ménagerie.


Un peu avant 10h je vais acheter ma place, et me dirige vers l'entrée du chapiteau. Je tiens à noter pour les français que le cirque Nock accepte les euros, le change en francs suisses n'est donc pas nécessaire !


Entré sous le chapiteau, je remarque immédiatement la très bonne visibilité, seul les 4 mâts sont visibles à l'intérieur. En effet, grâce à un système ingénieux de câbles, les corniches sont soutenues à l'extérieur et ne demandent pas de mâts intérieurs. 10H34, le spectacle débute. L'ouverture du spectacle est lancée par l'orchestre de Tino Aeby, composé de 7 musiciens (2 trompettes, 2 trombones, 1 saxophone, 1 clavier, 1 batterie).


Entrent ensuite en piste les jeunes artistes du cirque accompagnés d'André et Costin, pour un petit tour de piste poétique. Le duo Buzovetsky entre en piste pour accomplir un numéro de patin à roulette, exécution très rapide et impressionnante.


Ensuite, Franziska Nock nous présente dans un premier temps sa cavalerie composée de 4 andalous et 4 frisons, puis un magnifique arabe possédant une très longue crinière. Franziska Nock fait enfin entrer un duo Mini-Maxi. Belle présentation de chevaux en liberté.


Le très talentueux André vient pour un petit intermède comique, il sera le fil rouge du spectacle avec de très nombreuses apparitions. Au trapèze comique, le duo Spumante.


Francesco Nock arrive sur la piste pour présenter son nouveau numéro : un troupeau de chèvres, il a préparé ce numéro de manière passionnée pendant toute la durée de la pause hivernale. Ce troupeau est composé de deux chèvres blanches du Cachemire, d’un imposant bouc au nez noir du Valais, des deux chèvres mélangées, d’une poule Cochin et de deux poules soyeuses. Le numéro a été mis au point en collaboration avec le dresseur d’animaux Heini Guggelmann, dans le respect de l’intelligence et de la curiosité bien connues des chèvres, ainsi que de leur sens de l’équilibre. Francesco est assisté par sa fort jolie Maman Verena Nock jun.


André de retour, qui est le chasseur qui est le chamois ???


Venu d’Ukraine, le Duo Splash à quelques mètres sous la coupole du chapiteau, acrobaties aériennes. Un numéro impressionnant. Pour annoncer l'entracte, André accompagné de Costin vient pique-niquer au centre de la piste.


La seconde partie débute avec le nouveau numéro de fauves du cirque Nock présenté par Redi Cristiani et son épouse Soara Bobba. Un groupe de fauves composé de 8 tigres et d’un tigron Triscia, rare croisement entre lion et tigre.


Après le démontage de la cage, Francesco et Costin s’installent sur le tapis qui a recouvert la piste pour exécuter quelques acrobaties comiques. Ensuite, au trapèze, Gulnara Gibadullina, je me demande encore comment elle fait pour se rattraper dans de telles positions et à une telle vitesse ! André vient faire une petite chanson…


Anatolij et Monika Stykan dans un numéro d’équilibristes, ils ont reçu la médaille d’or au festival de cirque de Liège, en Belgique, l’hiver dernier.


André et les dents de la mer...


Et enfin, le dernier numéro du spectacle Nock 2005, La troupe Kusko arrivent aux guidons de trois motos. Ces cinq personnes font une présentation originale des jeux icariens. Tous les artistes se réunissent ensuite sur la piste pour saluer une dernière fois le public, et le spectacle se termine par quelques mots de Franziska Nock. Après la séance, il est proposé aux enfants qui le désirent quelques tours de piste à dos de poneys…


Après une petite pause déjeuner, je me décide à faire un petit tour dans le zoo du cirque en début d’après-midi.


La séance de 14h30 vient de débuter et ainsi, je peux voir la cavalerie qui se dirige vers l’entrée des artistes. J’aperçois aussi quelques artistes.


Sinon, côté zoo, le cirque possède 4 zèbres, plusieurs lamas, deux yack, trois kangourous et bien sûr les animaux présents au spectacle (tigres, chèvres, chevaux).


Et voilà, la journée se termine, le train est annoncé quai n°7… N’hésitez pas à rendre visite au cirque Nock installé à Genève jusqu’au 16 mai. Genève n’est vraiment pas loin de la France, moins de 2h10 en venant de Grenoble et moins de 2h00 en venant de Lyon par le train…




Source : Fabien ARPIN-PONT




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com