Grand Cirque des Pays de l'Est 2005
Le Grand Cirque des pays de l'Est (famille Iarz) est à Knokke (côte Belge) jusqu'au 15 Août. Cet établissement est dirigé par Elio Iarz qui a travaillé pendant plus de 15 ans à l'American Circus et au Gran Circo Mundial avec son grand numéro de chimpanzés.


Les 2 heures de spectacle reposent en partie sur les numéros familiaux, des artistes engagés viennent compléter le programme.
Pour la tournée estivale les Valla Bertini renforcent le programme habituel de la saison . Ils présentent deux numéros: des équilibres avec sabres et poignard et un numéro de jonglage et équilibre avec ballons sur monocycle.


Le programme riche en animaux débute par les exotiques présentés par Remo Iarz. Il est assez rare de voir autant de bêtes en même temps sur la piste dans un tableau d'exotique : quatre chameaux et dromadaires, six lamas, trois buffles. Le troupeau fait plusieurs tours de piste, quelques figures puis restent en piste uniquement les six lamas qui valsent à la manière d'une cavalerie.

Succède à Remo, Emiliano Iarz (son frère) avec la cavalerie de six poneys shetland. C'est Emiliano qui a dressé et présente l'ensemble de la riche partie équestre du spectacle. L'entrée de ces "mini-chevaux" fait toujours la joie des enfants. Viennent le rejoindre quelques oies pour un slalom entre les équidés posant les antérieurs sur des tabourets.

Catchorro, un magnifique étalon entre alors pour un très original exercice de cerceaux. Les quatre anneaux sont tenus par les garçons de piste et proposent plusieurs figures telles qu'un tunnel, un slalom ou encore des petits sauts. Le cheval sort de piste cabré jusqu'au rideau.




Après ce premier quart d'heure animalier, la partie acrobatique débute avec Stefania Iarz (sœur de Remo et Emiliano) pour un très bon numéro d'antipodisme. Le numéro est introduit par un travail avec ballons et se prolonge avec des exercices au tapis chinois. Cet agrès, certainement le plus difficile de la discipline est parfaitement maîtrisé. Stefania nous propose de belles figures dont une pyramide et un final avec quatre tapis et un tour complet de l'estrade support.

Madame Valla Bertini vient prendre sa place pour une démonstration d'équilibres avec sabres et poignard. D'abord au sol avec des équilibre frontaux et des équilibres de bouche avec poignard et sabre. La prestation se conclue par l'ascension d'un mat avec un sabre sur le front et à l'extrémité du sabre un soucoupe enflammée. Numéro très bien présenté et agréable à voir car relativement rare actuellement.

Retour aux chevaux avec une rapide démonstration de haute école d'Emiliano Iarz qui enchaîne sur sa très belle cavalerie de huit chevaux Andalous. Changement de pied, croisés, valsés ainsi qu'une petite volte réalisée par les chevaux organisés en quatre paires parallèles. Le numéro ainsi que la première partie du spectacle se termine par une triple cabrade.

C'est Alan Rossi (l'un de frères Rossi , les icariens) qui assure les reprises clownesques et conclue la première partie avec des enfants choisis dans le publique et formant le mot "Pause". C'est spécialement pour cette saison qu'Alan Rossi s'est essayé au rôle de clown.
Le temps d'une barbe à papa et la cage est montée.

Gary Ambrose présente quatre tigres du bengale. Le groupe vieillissant, était plus fournis les années précédentes. Certes les fauves ne sont pas de première jeunesse mais ce cirque a le mérite de présenter un groupe de fauves avec de vrais exercices et non une simple présentation d'animaux. Pyramides, saute-mouton, tapis et cabrades sont réalisés.

A peine le temps de démonter la cage et Stefania Iarz illumine à nouveau la piste avec son numéro de hoola hoop. Le cocktail technique, charme et dynamisme donne un très bon numéro du genre. Figure du Y avec un cerceau en pointe de pied, Equilibre sur une jambe avec cinq cerceaux en action et élévation à la coupole avec quatre cerceaux.

Restons dans le domaine des équilibres avec Monsieur Valla Bertini pour un numéro très original d'équilibre de ballons. D'abord au sol pour des exercices proches de ceux des jongleurs puis sur monocycle pour quelques passes de jonglage aux anneaux, puis ballons. Pour terminer un équilibre avec un support mis en bouche comportant trois axes pour les ballons. Le dernier ballon escaladera ces trois axes.

Le programme se termine avec l'excellent numéro d'icarien des frères Rossi. De nombreuses passes, parfaitement maîtrisées et rapidement enchaînées avec un double saut périlleux rattrapé par le porteur. Notons que le porteur (Alan Rossi) présente habituellement en ouverture de spectacle un numéro de jonglage classique mais une récente blessure à la main lui empêche de réaliser son numéro pour quelques jours.

Le final avec toute la troupe refermera le rideau.


C'est donc un bon moment que l'on passe sous le chapiteau du Grand Cirque des Pays de l'Est qui se base sur les numéros maison mais qui n'hésite pas à engager des artistes pour équilibrer le spectacle et essayer de satisfaire au mieux le public en faisant avec les moyens disponibles.



Source : François Dehurtevent




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com