AMAR à Villard-de-Lans
Le cirque AMAR s'est installé à Villard de Lans pour deux séances le 5 août. Les convois sont arrivés le 4 août de Briançon après un départ à 5h00 ! Ci-dessous, découvrez toute cette étape estivale de l'arrivée des convois au démontage.


Les épisodes suivants sont diponibles(la suite dans la partie 2) :

1. L'arrivée des premiers convois

2. Après une heure, la suite des camions arrive...

3. Il est maintenant 11h30, le traçage peut commencer.

4. A 12h08, après le traçage, de nouveaux camions arrivent...

5. Les employés s'agitent, le montage commence.




L'arrivée des premiers convois


Les trois premiers camions arrivent près de Grenoble, avant la montée vers Villard de Lans. il est alors 9h39. il reste encore 17 km de montée assez raide avant d'arriver sur la place.


AMAR grippe...


La montée est assez raide, mais les convois vont à une assez bonne allure.




Au cours de la montée, un citroen C15 rejoint les premiers camions, il va diriger le convois jusqu'à la place. Il était lui arrivé un peu plus tôt pour effectuer le flechage de la route.


La Citroën C15 arrive sur le plateau du Vercors, suivit d'une caravane, le cirque AMAR n'est plus très loin de l'emplacement.


Les deux premiers véhicules entrent sur le stade de foot qui accueille le cirque pour deux jours. La place prévue au départ pour l'installation n'était pas celle ci, mais, en accord avec les autorités locales, le cirque AMAR a obtenu de se placer ici (l'autre place étant plus reculée que le stade foot).


Les deux camions qui suivaient arrivent aussi, heureux d'en avoir terminé avec cette rude montée !






10h21 : Voilà, la tête du convois est arrivé sur le stade de foot, il faut maintenant attendre les autres...

Quelques minutes plus tard, Gunther Quaiser arrive. Il est alors 10h30. Mais la suite de la très longue liste de convois va se faire attendre assez longtemps. En effet, c'est à 11h20 qu'un nouveau camion pointe le bout de son nez. En cause la longue distance entre Briançon et Villard de Lans, et puis bien sûr les routes de montagne...



Après une heure, la suite des camions arrive...


A 11h20, la suite des camions arrive, avec en tête Jean Falck tractant sa caravane.


Une remorque de la ménagerie suit.


Petit guidage pour entrer sur la place.


Le chapiteau arrive suivit de la caisse.


Un magnifique tracteur Magnum AMAR.


Quelques minutes après l'arrivée de Jean Falck, il dirige le placement des convois, les premières remorques sont décrochées, le traçage du chapiteau peut débuter.



Il est maintenant 11h30, le traçage peut commencer


Les deux Manitou rouge AMAR sortent de leur remorque.


Jean Falck débute le traçage, il est ensuite relayé par ses employés.


Le tour du chapiteau sera bientôt terminé.


Les loges sont sorties, la remorque du chapiteau est amenée près de l'emplacement de celui-ci.


Le Manitou sort maintenant les barrières, pendant ce temps, le tracteur Magnum se détache de la caisse après l'avoir placée au bon endroit.


Les barrières sont apportées en façade, en effet, la façade ne sera pas montée en totalité (les barrières avec têtes de lion ne sont placées pour les villes d'un jour).


Sur l'herbe du terrain de foot, le traçage du chapiteau.



A 12h08, après le traçage, de nouveaux camions arrivent...


Un camion d'artistes arrivent, pendant ce temps le duo Sipolini sort sa roue de la mort.


Les Trois camions publicité et la camionnette qui retire les affiches sont sur la route.


Tout de suite, les camions publicité sont placés aux trois artères du rond point près de la place. Gunther Quaiser commence à monter la toile de tente pour ses éléphants.


A nouveau, d'autres camions arrivent. Ici les arches et mâts des chapiteaux.


La toile est montée, les éléphants vont pouvoir sortir de leur remorque.


AMAR est partout, sur la route, les dizaines de convois s'annoncent.


Les caravanes de direction s'entremêlent avec les remorques des animaux et du matériel.


La toute nouvelle caisse zoo débarque elle aussi.


Dans cette remorque, on aperçoit le petit train AMAR.


Les camions s'alignent en attendant d'entrer sur la place.


Le dernier camion rouge AMAR arrive, mais il manque encore 4 semi remorques, les 4 convois des Nery !



Les employés s'agitent, le montage commence.


Le Manitou sort les bâches des tentes. Le dépliage de la caisse commence.


La caisse de la ménagerie attend sagement d'être dépliée elle aussi.


Le panneau au dessus de la caisse est découpé en plusieurs parties.


Les mâts du chapiteau sont placés sur le sol. Les magnifiques décors de la caisse aussi.


On apporte le dernier mât.


En quelques minutes la caisse zoo est prête. Les mâts vont être hissés.


Les pinces ont été plantées. Les premières remorques sont vides.


Alors que les éléphants mangent paisiblement sous leur tente, les loges dorent au soleil.

Pour découvrir la suite, rendez-vous dans la "Partie 2" de ce reportage !


Source : Fabien ARPIN-PONT




Sébastien BERNARD - Collections - collections@aucirque.com
François DEHURTEVENT - Photographe - francois@aucirque.com
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - jean-pierre@aucirque.com
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - web@aucirque.com
Julien MOTTE - Newser / Agenda - julien@aucirque.com
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - jean@aucirque.com
Patrick PREVOST - Newser - patrick@aucirque.com