AUCIRQUE.COM

Vatan en piste
Le 7ème festival Vatan en piste, qui se prépare sous la houlette du président du Musée du cirque, Michel Caudoux, devrait tenir ses promesses. Interview.

Qu'est-ce qui fait le succès du festival de Vatan ?

"C'est la qualité de notre festival, incontestablement. C'est notre septième biennale et, on le voit bien, tous les passionnés du cirque s'y donnent rendez-vous. Il y a plein d'animations autour de la programmation et cela donne envie aux gens de poursuivre leur visite chez nous".

Sa programmation, justement, qu'a-t-elle de particulier cette année ?

"Cette année, nous avons choisi les Rech juniors. C'est un cirque qui ne se déplace qu'avec contrat et non de village en village. Depuis plusieurs années, nous travaillons avec la ville de Vaucouleurs pour faire venir un cirque. En étant associés sur un même événement, cela nous permet de réduire les coûts. Et par la même occasion, d'avoir de la qualité. Il présentera treize numéros et parmi eux, il y en a deux qui sont formidables. Celui de jonglage par un jeune homme de 19 ans. Il envoie ses massues jusqu'en haut du chapiteau, c'est incroyable ! Et puis, il y a des acrobates cyclistes qui sont passés dans Le Plus Grand Cabaret du monde, de Patrick Sébastien, c'est dire la qualité de leur prestation !".

Vous avez été bluffé par un numéro de télépathie. Racontez-nous ?

"Oui, c'est Valérie et Antoine, et ils ne font pas partie des Rech juniors. C'est un peu le cadeau que l'on fait à nos spectateurs. C'est en effet un numéro unique au monde. Il faut remonter dans les années soixante-dix pour avoir un tel exercice de télépathie. Je les ai vus et j'ai été impressionné par la vitesse à laquelle la fille répondait aux questions, en devinant ce que les gens avaient dans leur main ou dans leur poche. J'ai voulu la piéger avec une liasse de billets de 20 € que j'avais dans les mains. Elle a donné la bonne réponse, puis j'en ai gardé un seul, et elle a rectifié aussitôt : '' Euh non, il n'y en a qu'un ! '' Elle va plus vite qu'un ordinateur. Car il y a un code entre eux. Et je peux vous dire, il y a un sacré secret entre ces deux personnes !".

Vatan, ce n'est pas le succès de Monaco tout de même ?

"Non, on est connu de Monaco mais une petite commune de 2.000 habitants ne peut pas rivaliser avec elle. Néanmoins, nous tenons à présenter de la qualité et les gens le savent. Ils viennent d'ailleurs de toute la France, d'Espagne aussi !".

Où en êtes-vous des réservations ?

"Pour le moment, nous avons 1.500 réservations mais nous ferons comme toujours, entre 4.000 et 5.000 spectateurs. Tous les hôtels aux alentours sont d'ores et déjà réservés. Généralement, nous rentrons dans nos frais, qui s'élèvent à 48.000 € !".

Cette biennale participe-t-elle à faire vivre le musée de Vatan ?

"On ne peut pas dire que cela nous aide. Le musée est connu des amateurs. En 2010, nous avons enregistré une baisse de 30 % de visiteurs. Sur 5.000 visiteurs, cela fait beaucoup. Alors, bien sûr, ce n'est pas particulier à nous car tous les musées subissent la même chose, mais quand même, on s'interroge. Les gens nous demandent des animations dans le musée mais nous n'avons pas les moyens. Nous sommes une association. Et organiser un tel festival, ce n'est pas rien. Heureusement, nous avons des soutiens comme Sergio et Régina Bouglione, qui présentent le spectacle !".


Repères

7ème festival Vatan en piste, du vendredi 24 juin au dimanche 26 juin.
Spectacles sous chapiteau sur la pelouse du camping municipal, le vendredi, à 20 h 45, le samedi, à 15 h et à 20 h 30, avec soirée de gala et remise de trophées.
Bourse d'échanges et exposition de maquettes de cirque en France, sur 1.000 m2, au gymnase. Matériel de magie, monocycle, jonglage, véhicules miniatures, tout l'univers du cirque sera présenté sous mille et une formes. Deux expositions sont également prévues : le grand historial du cirque en France, et une exposition photographique de Serge Fleury, "Les princesses du cirque". Samedi, de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h, dimanche, de 10 h à 13 h. Entrée gratuite.
Visite du cirque Rech juniors, les 24 et 25 juin (en dehors des heures de spectacle).
Réservations des spectacles au Musée du cirque tél. 02.54.49.77.78.
Source : Nouvelle République