"Le chant du Dindon" par la Compagnie Rasposo
... Sur la piste, l'Artiste joue une farce...
Mais il est le " Dindon " de cette farce, car la farce c'est sa vie, et il joue sa vie.

Dans cette "existence rêvée" que l'on prête à l'Artiste, on l'imagine brillant, encensé, adulé, entouré d'amis... mais la réalité est toute autre : l'Artiste est seul.

Chaque personnage avec son histoire, son passé, ses racines, cherche à échapper à la solitude, il rejoint alors la tribu, le clan qui sera sa famille : c’est La Troupe.

Le voyage, indissociable de la vie circassienne, enferme les rancœurs et confine les inimitiés, mais resserre entre eux les marginaux. Ils mettent en commun leurs rêves, leurs illusions et leurs utopies dans un labeur harassant qui les rend solidaires dans leur ardeur pour magnifier l’éphémère.


La piste est bien un lieu de conflit. La douleur ou la joie, l'envol ou la chute, la gloire ou l'humiliation... les tensions s'exaltent jusqu'à un degré critique. Le passage d'un état à son contraire, le renversement des tendances, est permanent. Tout artiste de cirque s'accomplit dans une lutte singulière, à la recherche de l'envers des choses.

Ce spectacle possède le dynamisme d'une aventure puissante dont la hardiesse n'a d'égale que la joie de vivre. Il est l'exploit renouvelé tous les soirs, d'un spectacle donné au public sans que les tourments humains ne puissent entraver la générosité et le don des artistes.
Et nous faisons nôtre, cette synthèse de Nietzsche :
"l'homme est une corde tendue entre la bête et le surhumain, une corde au dessus d'un abîme".


Les prochaines dates de la tournée :

  • Montréal (Canada)
    La Tohu, la cité des Arts du Cirque. Festival "Montréal complètement Cirque" Les 12, 13, 15, 16, 17, 19, 20, 22, 23, 24 juillet à 20h00.

  • Andria (Italie)
    Festival International "Castel Dei Mondi" Les 30 et 31 août à 22h00 Les 2, 3 et 4 septembre à 22h00.

  • Paris Parc de Bercy
    Les 14, 16, 17, 20, 23, 24, 27 et 30 septembre à 20h30 Les 18 et 25 septembre à 17h00 Les 1, 4, 5, 6 et 7 octobre à 20h30 Le 2 octobre à 17h00.
Source : Compagnie Rasposo