Jean-Michel Reboulet, maquettiste
Industriel de la chaise de profession à Bantanges dans la Saône et Loire, maquettiste passionné à l’heure des loisirs, Jean-Michel Reboulet affiche une maîtrise remarquable dans ses différentes réalisations...

Industriel de la chaise de profession à Bantanges dans la Saône et Loire, maquettiste passionné à l’heure des loisirs, Jean-Michel Reboulet affiche une maîtrise remarquable dans ses différentes réalisations...

Depuis 11 ans, Jean-Michel Reboulet – fils de l’ancienne championne du monde de pêche au coup, Josette Reboulet – s’adonne à un hobby spécifique, la construction de maquettes.


En ce sens, le réseau ferroviaire qui couvre une surface de 25 m² avec six lignes différentes et neuf convois qui peuvent circuler en permanence sur les rails alterne les sites montagneux et le vignoble du Beaujolais.

Outre la gare de village, Jean-Michel s’appliquera désormais à concevoir le style d’une grande métropole urbaine, mais aussi, en arrière-plan, un véritable Luna-Park.


Lutte anti-stress

"Il m’arrive de rester un dimanche entier et de longues soirées sur ces maquettes", explique Jean-Michel, lequel affiche une fierté légitime dans la présentation de sa deuxième réalisation : le cirque Pinder sur une surface de 6 m².

Tout a été peaufiné dans ses moindres détails, le chapiteau aux couleurs "sang et or", une flotte de 38 véhicules, 300 figurines avec toute la faune animalière : chevaux, tigres, lions, éléphants, phoques, dromadaires, chameaux, zébus.

Un zoo des plus fourni, sans oublier, ce qui a su forger la flatteuse réputation de Pinder, sa grande parade à travers les rues des villes sillonnées, à savoir, l’orchestre, chevaux, éléphants, fauves, équilibristes, clowns, le tout rassemblé dans une immense fresque multicolore. "Il me faut encore placer les jeux de lumière et je pourrai ainsi concrétiser le rêve de plusieurs générations".
Source : Le Journal de Saône et Loire