Le collectif AOC s'installe à Boulazac
Du cirque au plus haut niveau. Une compagnie de renommée internationale, le Collectif AOC, va s'implanter à l'Agora de Boulazac...

Du cirque au plus haut niveau. Une compagnie de renommée internationale, le Collectif AOC, va s'implanter à l'Agora de Boulazac. "Voilà qui ouvre de superbes perspectives", déclare Frédéric Durnerin, directeur du centre culturel.

AOC, cela veut dire Artistes d'origine circassienne. Formée en 2000 par des acteurs issus du Centre national des arts du cirque à Châlons-en-Champagne, la compagnie était basée jusqu'à présent à Reims. Elle a présenté trois grands spectacles qui ont sillonné l'Europe : "La Syncope du 7", jouée plus de 300 fois, a été donnée jusqu'en Australie et en Asie du Sud-Est, "Question de directions" et "Autochtone".

C'est une formation à géométrie variable qui se structure aujourd'hui autour de quatre artistes pratiquant plusieurs disciplines : acrobatie, voltige, trampoline, fil de fer, danse, etc.


Un désir de partage


Le Collectif AOC est venu une première fois en 2003 à Boulazac, où il a donné "La Syncope du 7". Mais c'est avec "Autochtone" que de nouveaux liens se sont tissés au cours de la saison 2009-2010.

L'Agora et l'Office artistique de la Région Aquitaine ont organisé une tournée du spectacle à travers la région, où 18 représentations ont rassemblé quelque 10 000 personnes.

"De cette présence et de ces rencontres est né un désir de partage", poursuit Frédéric Durnerin. "C'était un voyage dont nous avions rêvé. Le chapiteau éveillait la curiosité et allait à la rencontre des publics", renchérit Chloé Duvauchel, du Collectif AOC.

Les projets sont arrivés à leur conclusion. La compagnie établira son siège social à l'Agora à partir du 1er janvier 2012. Elle sera conventionnée avec la Direction régionale des affaires culturelles d'Aquitaine.

Elle bénéficiera de subventions de la Région, du Département et de la Ville de Boulazac, qui mettra à disposition les équipements de la plaine de Lamoura et lui apportera une aide matérielle. Une réflexion a été menée pour organiser des tournées avec l'Oara et l'Agence culturelle départementale.

Cette implantation s'inscrit dans un vaste projet artistique. Pôle national pour les arts du cirque, l'Agora étendra son rayonnement, irriguera le territoire et deviendra plus que jamais la plaque tournante du cirque dans la région.


Créations et "vadrouilles"


Aucune date précise n'a encore été fixée pour l'arrivée effective du Collectif AOC à la plaine de Lamoura. Mais cela devrait se faire autour de la prochaine rentrée.

Les artistes y planteront leur chapiteau de 600 places, s'installeront avec leurs caravanes pour de longs séjours, entre les tournées. C'est là qu'ils prépareront leur prochaine grande création, prévue pour fin 2013 ou début 2014. Naturellement, l'Agora la coproduira et en aura la primeur.

Le Collectif AOC présentera d'autre spectacles, des petites formes. Il a mis au point des "vadrouilles", des rencontres autour de solos ou duos à donner dans les rues et sur les places. Il compte organiser des répétitions publiques et des animations avec les scolaires. Et il maintiendra ses liens avec le monde du cirque, invitera de jeunes artistes à travailler sur place.

Un vrai bouillonnement, d'où jaillira un nouveau dynamisme.
Source : Sud Ouest