Contre chapiteau de fortune, grand coeur
Alexandre Romanès a installé sa troupe tsigane pour les fêtes sur la pelouse de Reuilly, à Paris.
================ARTICLE=================

Leur chapiteau semble minuscule et pas bien solide à côté des énormes installations des cirques Pinder, Gruss et Phénix. Le cirque tsigane Romanès est l’invité de dernière minute de la saison circassienne d’hiver sur la pelouse de Reuilly, à Paris. « Ils nous ont prévenus il y a quinze jours, explique Alexandre Romanès. Presque tous les artistes étaient à un mariage en Hongrie. Il a fallu rapatrier toute la famille. » Cirque sans domicile fixe, Romanès tient à son identité de chapiteau parisien intramuros. Mais la Mairie de Paris les balade depuis plusieurs années. La pelouse de Reuilly sera leur domicile jusqu’à la mi-janvier. « Ça fait bizarre d’être là, on est un peu perdus... »

Mais pour l’heure, le principal souci d’Alexandre Romanès, c’est que l’une de ses cinq filles, Alexandra, ne prenne pas froid à s’entraîner pieds nus. Un des deux chauffages a cassé, le patron part en emprunter un à ses voisins. Il revient bredouille. « La grande famille du cirque ? Ne me faites pas rire... » Alexandre Romanès n’est pas homme à se morfondre : « On se réchauffera en chantant deux fois plus fort ! » Voilà douze ans que cet héritier renégat de la famille Bouglione a monté son propre cirque tsigane. Des artistes roms rencontrés au cours de voyages et des cousins manouches fondent la famille Romanès. Si Alexandre porte le chapeau, c’est sa femme, Delia, qui tient la baraque. Chanteuse du spectacle, elle tient aussi les finances et la logistique. A quelques heures de la première, elle prépare des beignets offerts au public à la fin du spectacle. « On a un public en or, alors on le soigne, explique Alexandre Romanès. Parfois, on fait un grand feu dehors et les gens ne veulent plus partir. » Même sans feu, les spectateurs trouveront de quoi se réchauffer l’âme sous le chapiteau Romanès : une famille très accueillante s’y amuse en chantant.

A savoir :
spectacle Avec un violon, une contrebasse, un accordéon et une clarinette, les artistes défilent sous les yeux de la famille réunie sur scène au grand complet. Acrobatie, jonglage, poésie et bonne humeur au programme.
Source : 20minutes.fr