Inauguration de la salle des arts du cirque de Tourrette-Levens
Il a d’abord été question d’agrandir le hall des sports du collège René-Cassin. C’est alors que dans l’esprit du Dr Alain Frère, est née une grande idée : une salle vouée aux arts du cirque...

Il a d’abord été question d’agrandir le hall des sports du collège René-Cassin. Pour des raisons techniques et de configuration du terrain, c’était impossible. C’est alors que dans l’esprit du Dr Alain Frère, est née une grande idée : construire dans le prolongement du hall une salle vouée aux arts du cirque.

Jonglage, équilibrisme, voltige et autres exercices nécessitant une très grande hauteur de plafond étaient peu praticables dans la salle existante. Il faut préciser les compétences en ce domaine de ce collectionneur d’exception, sa collection est un vrai musée, cofondateur et conseiller artistique du Festival du Cirque de Monte-Carlo, qui arpente souvent le monde pour dénicher les numéros les plus exceptionnels ; une collection qui a généré bien des expositions, dont Monaco, Tourrette-Levens, musée de Vatan etc..., bien des articles dans la presse et l'édition, bien des films, Lelouch, Jean-Jacques Annaud...


Le vice-président du conseil général alla présenter son idée à la présidence. Sentant quelques hésitations, il peaufina son idée et présenta un projet encore plus ambitieux : une salle à trois utilisations, supprimant ainsi l’inconvénient de trop grande vacance des locaux inhérents à bien des salles de sports. L’architecte Michel, déjà en charge de la crèche, fut choisi à partir de ses plans d’un superbe bâtiment au drapé extérieur faisant penser à une toile de cirque, mais en forme de cube.

Premier volet : le cirque, qui pourra générer une véritable école, chaque classe du collège disposant de créneaux horaires sous la direction d'un professeur spécialisé.

Deuxième volet : le sport en général (gymnastique, la grande hauteur lui étant très utile également, judo et autres disciplines classiques).

Troisième volet : l’escalade (à noter la grande qualité technique et esthétique du mur multicolore ainsi réalisé).

D'un coût de 1,2 million d'euros et quelque 10.000 € de matériels, le tout financé par le seul conseil général, la salle a une superficie de 180 m². Elle pourra être utilisée aussi bien par les collégiens de René-Cassin que par les associations sportives, hors temps scolaire.

L’espace a été aménagé sous l’autorité de Gérard Edon, ancien trapéziste international, et placé sous le haut patronage de Son Altesse Sérénissime la princesse Stéphanie.


Il a été inauguré par Éric Ciotti, président du conseil général, Christian Estrosi, député-maire de Nice et, bien sûr, le docteur Alain Frère, vice-président du conseil général, maire de Tourrette-Levens, surnommé frère des artistes du cirque du monde, très ému par cet aboutissement de sa grande passion. Parmi la foule, on notait la présence d’amis et acteurs du cirque, quinze membres du conseil municipal, le professeur Henry de Lumley accompagné de son épouse Marie-Antoinette, les présidents de nombreuses associations parmi bien d’autres personnalités... et un nombre impressionnant de photographes, cadreurs des télévisions locales et nationales et autres médias.

Tous ont été ébahis par la prestation de la plus grande trapéziste française du moment, professeur à l’école du cirque Fratellini, Béatrice Esterle. Une réalisation qui fera date dans toute l’histoire des mandats du maire, le Dr Alain Frère.
Source : Ville de Tourrette-Levens