L'accueil des chapiteaux de cirque fait débat - Dinard
Alors que la Ville prévoit d'aménager un terrain à Port-Breton, des riverains font signer une pétition pour se plaindre des nuisances...

L'accueil des cirques n'est pas toujours simple, faute de terrain suffisamment adapté.

À Dinard, la ville envisage d'aménager un site à Port-Breton, près des tennis. Mais le sujet divise. Des riverains du stade équestre du Val-Porée font actuellement circuler une pétition, pour se plaindre du bruit à certaines périodes.

Ainsi, le 23 décembre dernier, ils affirment avoir été victimes de tapage nocturne jusqu'à 23 h 45. "Ces désagréments sont venus s'ajouter au bruit généré, en plein jour, par la présence d'un cirque inséré dans les habitations."


Un contact partagé par François Tatard. Cet habitant, rue de l'Isle-Celée, a même écrit à la sous-préfecture pour s'en inquiéter. "Le code pénal est censé vous protéger de ces nuisances, écrit-il, en prenant la défense des riverains mécontents, mais je sais, par expérience, qu'il est inutile de déposer une plainte auprès du procureur de la République. Il reste la plainte au civil, pour troubles de voisinage, mais le combat est inégal entre ceux qui font payer leurs frais de justice avec vos impôts et le plaignant qui met la main à la poche."

"Vous pouvez également faire signer des pétitions. C'est à essayer sans garantie de succès, ajoute François Tatard. Il ne faut pas généraliser : c'est un problème géographique et ces mauvaises manières ne se rencontrent pas partout. Personnellement, j'ai proposé à la commune l'expropriation amiable de ma maison, pour quitter cette zone perturbée mais j'attends encore la réponse à ma proposition."

Source : Ouest France