Passeport pour un Autre Monde à couper le souffle

Un groupe de motards s'agglutinant dans une boule de métal de moins de vingt mètres carré ou encore un cheval sous la couette ?...

Un groupe de motards s'agglutinant dans une boule de métal de moins de vingt mètres carré ou encore un cheval sous la couette ? Réponse : un immense chapiteau planté sur l'Esplanade de Lille et qui, à sa façon, redonne vie au thème de la tour de Babel. Mélanger les genres, dénicher des talents à la fois originaux et de haute tenue constituent des exploits en soi. Déjà, en cela, le cirque Arlette Gruss et son nouveau spectacle L'autre monde ne se moquent pas du public. Originalité, couleurs, décor musical digne d'un opéra rock, le cadre est bien campé. Le décorum planté aussi profondément que le chapiteau lui-même.

Un bel emballage ne serait cependant rien sans un contenu de goût. Le menu concocté par le clan Gruss est tout simplement succulent. Dans son Globe of speed, bille métallique géante, une escadrille de motards ne défie pas seulement les règles de la gravité. Les engins volent de bas en haut, virevoltent.


Tenant le spectateur en haleine. Et pas seulement à cause des gaz d'échappement. Le self control et la capacité de jeunes bikers se frôlant à grande vitesse, et dans un espace aussi tenu forcent l'admiration, Dans une veine encore plus audacieuse, le duo Vanegas ne se contente pas de se moquer des lois de l'équilibre. Escaladant, tournoyant autour et à l'intérieur d'une double roue géante, deux jeunes gens passent de la sciure de la piste aux projecteurs des cimes du chapiteau en l'espace de quelques secondes. Le plus hardi du duo n'hésitant pas à se jeter dans le vide. Se rattrapant in extremis grâce à une astuce impossible à décrire en quelques lignes.

Pas de cirque sans ménagerie. Les éléphants sont là les garants de la tradition. Même si leurs cornacs semblent sortis tout droit d'une BD de science fiction. Rosi Hochegger et ses chiens feront rire plus d'un enfant. Enfin, un coup de chapeau à Scout, cheval comique, qui sait tirer la couverture à lui.

Aux sens propre comme au figuré du terme.

L. B.

Le soir, les 19 et 22 mars à 19 h 30, les 20 et 23 mars à 20 h 30, le 24 mars à 15 h et 20 h 30, le 18 mars à 14 h 15 et 17 h 30, le 21 mars à 14 h 15, le 25 mars à 10 h et 14 h 15. Tél : 0 825 825 660.
Source : La Voix du Nord