Le plus grand chapiteau d'Europe, est en cours d'installation à Boulogne

Des bruits de marteau-piqueur résonnent sur le terre-plein de la gare maritime.... Des ouvriers perforent le bitume pour permettre l'installation du chapiteau...

Des bruits de marteau-piqueur résonnent sur le terre-plein de la gare maritime....

Des ouvriers perforent le bitume pour permettre l'installation de cinq cents pieux. "Il en faut 90 pour un chapiteau mais le nôtre est très particulier, explique Gilbert Gruss.Il est unique au monde. Il relie les trois tentes principales d'un cirque, l'accueil, le spectacle et les loges des artistes". Chez Gruss, on a surnommé ce prototype "la cathédrale, en hommage à ma mère, Arlette, décédée en 2006 et qui était très croyante". Ce monument de 8 tonnes de toile s'étale sur 85 mètres de longueur et 55 mètres de largeur. Inimaginable sur l'esplanade Mariette et place de la République, il aurait été un peu à l'étroit. La "cathédrale" sera donc édifiée sur le terre-plein de la gare maritime.

  • Une grosse machine bien réglée

    Dès ce matin, un long convoi de poids-lourds est parti de Lille pour Boulogne-sur-Mer. Long comment ? "Pour vous donner une idée, nous avons 96 cartes grises effectives", sourit Gilbert Gruss. Car le cirque représente une belle armada. Il emploie 137 personnes dont 35 artistes et 12 administratifs. Le reste, ce sont les techniciens chargés du montage et du démontage. "L'expression "quel cirque" n'est pas du tout adaptée. C'est une grosse machine et tout est parfaitement réglé". Aujourd'hui, huit mâts principaux de 25 mètres de haut, plus deux auxiliaires se dresseront dans le paysage avant que la toile du chapiteau ne soit montée. Et question éclairage, le public sera gâté. Le cirque Arlette Gruss vient en effet de s'offrir le système de projecteurs de la tournée de U2. Un investissement de 730 000 €. Voilà pour la technique.

    Sous le chapiteau, le spectacle sera au rendez-vous. "C'est le plus beau, au dessus il n'y a rien", confie Jacky Lebas, fin connaisseur du monde des cirques. Pour faire venir ce prestigieux chapiteau à Boulogne, ça n'a pas été simple. Car l'armada Arlette Gruss ne se déplace pas pour un ou deux jours. Il fallait donc trouver une semaine dans son planning déjà bien chargé. "C'est exceptionnel qu'il fasse étape à Boulogne, se réjouit Jacky Lebas, car habituellement il s'arrête dans des villes plus grandes". Éléphants, tigres, trapézistes et autres numéros, dont un spectaculaire globe de huit motos !, feront la joie des petits et des grands du mercredi 28 mars au 1er avril.

    Frédéric Vaillant

    Représentations : mercredi 28 mars à 19 h 30, jeudi 29 à 19 h 30, vendredi 30 à 20 h 30, samedi 31 à 15 h et 20 h 30, dimanche à 14 h 15. Tarifs : 16 à 34 € pour les adultes, 13 à 31 € pour les enfants (3 à 12 ans inclus).

    Visite du zoo : tous les jours de spectacle de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Tarif : 2 €;

    Toute la tournée du Cirque Arlette Gruss est dans l'agenda d'Aucirque.
Source : La Voix du Nord




Sébastien BERNARD - Collections - [email protected]
François DEHURTEVENT - Photographe - [email protected]
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - [email protected]
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - [email protected]
Julien MOTTE - Newser / Agenda - [email protected]
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - [email protected]
Patrick PREVOST - Newser - [email protected]