La grande famille du cirque Gruss a plié bagage...

Avant leur dernière représentation, qui avait lieu dimanche après-midi à Boulogne, les artistes du cirque Gruss ont offert dans la matinée une heure de répétition...

La grande famille du cirque Gruss a plié bagage... Rendez-vous dans un an !

Avant leur dernière représentation, qui avait lieu dimanche après-midi place de la République, les artistes du cirque Gruss ont offert dans la matinée une heure de répétitions aux mille visiteurs venus découvrir le zoo. Pas de costumes, ni de musique, mais les spectateurs sont repartis avec des images plein les yeux...

Certains artistes sont venus montrer un numéro déjà bien rodé, d'autres un numéro qu'ils présenteront l'année prochaine à travers le monde.

"Les répétitions leur permettent de voir les réactions du public, ou encore d'habituer de nouveaux animaux à la présence des spectateurs", précise Willy's, chargé de la communication du cirque.

Sur la piste aux étoiles, des tigres de 300 kg qui enchaînent les exercices. La complicité avec leur dresseur allemand est évidente. L'homme peut s'asseoir à côté d'un animal et le caresser comme si c'était un gros chat... Après le passage des tigres, la cage qui entoure la piste est démontée en deux minutes chrono. Arrivent deux jeunes jongleurs de 30 ans, "qui travaillent depuis 14 ans". Des raquettes de tennis pour l'un, des balles pour son complice. Les artistes se retrouvent rapidement avec cinq objets virevoltant dans l'air... Pour dresser et diriger les chiens, au caractère plus ou moins facile, il "faut beaucoup d'amour et de patience". Refaire sans cesse les mêmes gestes, inlassablement. Le résultat est là : des animaux qui dansent, jouent à la corde à sauter, attrapent une pancarte... Le cirque Gruss compte aussi des animaux plus exotiques : zèbres, lamas, chameaux, qui se laissent apprivoiser par des gourmandises.

Sans oublier quatre éléphants d'Asie, dont la tente est chauffée en permanence à 14 degrés. Les "quatre demoiselles", friandes de carottes, de pommes et de pain dur, savent comment saluer le public, se mettre debout, tourner sur elles-mêmes... "Plusieurs années sont nécessaires pour mettre au point un numéro, rappelle Willy's. Et ce n'est jamais terminé !" Après quatre ou cinq ans d'interruption, l'un des artistes reprend tout juste son numéro de sangle aérienne. Sous les regards admiratifs de Catherine, venue avec ses enfants, Pauline et Florian : "C'est majestueux, impressionnant, vraiment super !" Le cirque Gruss - 137 personnes, 14 nationalités - passera toute la semaine à Dunkerque. "Nous reviendrons à Boulogne l'an prochain avec notre nouveau spectacle", promet Willy's.

Céline Rudz
Source : La Voix du Nord




Sébastien BERNARD - Collections - [email protected]
François DEHURTEVENT - Photographe - [email protected]
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - [email protected]
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - [email protected]
Julien MOTTE - Newser / Agenda - [email protected]
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - [email protected]
Patrick PREVOST - Newser - [email protected]