Cnac : les étudiants présentent leurs essais au grand public
Jeudi et vendredi, les étudiants de 2e année de la 24e promo du Centre national des arts du cirque présenteront leurs essais. Nouveauté : ces travaux, seront accessibles au grand public sous chapiteau...

Jeudi et vendredi prochains, les étudiants de 2e année de la 24e promo du Centre national des arts du cirque présenteront leurs essais. Nouveauté : ces travaux qui étaient ouverts aux seuls professionnels jusqu'alors, seront accessibles au grand public sous chapiteau.

Rencontres au sommet entre les disciplines circassiennes et les arts de la scène. Depuis le 16 avril, les étudiants de 2e année de la 24e promotion du Centre national des arts du cirque travaillent dans un contexte un peu particulier de recherche, où ils explorent leur propre potentiel lors d'essais.

Ces essais en question, dédiés à l'expérimentation en piste, dont deux sont encadrés par un artiste différent, donnaient lieu jusqu'alors à une représentation ouverte aux seuls professionnels. Le Cnac a décidé de changer la donne cette année et de présenter le résultat de ces travaux au grand public, amateur de créations et sensibilisé aux travaux, ou encore désireux de découvrir la maestria des étudiants.

Rendez-vous est donné lors de deux représentations qui se dérouleront sous chapiteau à Châlons-en-Champagne les 26 et 27 avril prochains à 20 h 30.


  • Labo de recherche

    "Jusque-là, le grand public n'était pas habitué à la période de recherche de nos étudiants. Nous lui ouvrons le chapiteau afin de répondre à une réelle demande", se félicite Nelly Mailliard. Confrontation à davantage de spectateurs, adaptation en fonction des retours critiques de la part des intervenants et de la directrice adjointe en charge de la pédagogie et du développement artistique. Tout le monde s'y retrouve…

    Les essais dont il est question se déclinent en un laboratoire de recherche traitant différentes approches : question du collectif, du mouvement… Mais également en "essais encadrés" où les étudiants répondent à des propositions de metteurs en pistes : chorégraphes, metteurs en scène, et travaillent sous leurs directions. Enfin, des "essais autonomes" complètent le dispositif, les étudiants travaillent alors sur leurs propres projets.

  • Un étudiant, un artiste, un enseignant

    École supérieure d'art où les étudiants se familiarisent avec la maîtrise des techniques conduisant à la création, le Cnac propose donc un noyau dur d'étude, dont les enseignements sont complétés par un apprentissage de la musique et une initiation à la voltige équestre hebdomadaire ainsi que des périodes de travail qui sortent de ce cadre. C'est bien le cas lors de ces essais où durant dix jours par trimestre, les étudiants mobilisent leur personnalité artistique, se livrent à de nouvelles expérimentations en piste, accompagnés ils sont par un artiste invité et un enseignant de l'équipe pédagogique du Cnac.

    Le public, fidèle, qui était habitué à assister à des travaux aboutis et finis ou encore à des présentations d'étapes de création aura tout loisir maintenant d'accéder à la présentation d'un véritable travail de recherche en tant que tel, où l'étudiant fait preuve de personnalité artistique et de maîtrise de sa discipline afin de construire un moment de choix.

    D.Z.
Source : L'Ardenais