Circolombia Urban fait son cirque !
La troupe envoûtante de Circolombia Urban vous accueille sous le chapiteau du Cirque en Chantier sur l'Ile Seguin à Boulogne Billancourt jusqu'au 6 mai...

La troupe envoûtante de Circolombia Urban vous accueille sous le chapiteau du Cirque en Chantier sur l'Ile Seguin à Boulogne Billancourt jusqu'au 6 mai. Foncez sans plus attendre !

Quand la troupe de Circolombia Urban se met à bouger, c'est le public qui en redemande !! Bien qu'ils ne soient pas encore connus en France, News de Stars qui a eu le privilège d'assister à une représentation, vous conseille, que dis-je, vous ordonne d'aller voir ce spectacle !! Seize jeunes, tous originaires des quartiers défavorisés de Cali se donnent corps et âmes pendant 1h20 pour vous en mettre plein les yeux. Tous ont connu la misère, la drogue et la violence étant plus jeunes. Heureusement, Circus para todos a été crée par Felicity Simpson et François Bertron, spécialement pour les jeunes en difficulté. Les membres ont finalement vu des perspectives de vie apparaître. Pendant des années ils ont développé leurs capacités jusqu'à en faire leur métier. Jeunes ou moins jeunes, le verdict est saisissant : tout le monde ressort du show estomaqué tant le spectacle est époustouflant.

Le spectacle déploie son énergie crescendo. On commence paisiblement avec les deux femmes du show; des jumelles qui plus est. L'ambiguïté se fait déjà sentir. L'une est parée de blanc, l'autre de noir. Une sorte de duo angéliquement maléfique. Elles sont allongées l'une contre l'autre comme une étincelle de vie du Yang contre l'obscur froideur du Yin. En une fraction de seconde nous passons d'une ambiance douce à une atmosphère démoniaque. L'une des filles s'empare d'un lasso et rompt avec brio la bande de papier crépon que sa partenaire lui tend à plusieurs mètres. Comme des coups de fouet qui se juxtaposent sur la musique des "barrios" latinos, nous voilà bel et bien plongés dans le show.

La troupe tente de nous retranscrire la vie en Colombie à travers le show : violence et défis au programme. Pour alléger l'atmosphère lourde de la violence sur fond de narcotrafic, la troupe n'hésite pas à tourner certaines scènes de la vie en humour. Le vécu au service de l'"entertainment" ? Bien vu ! Avant que le show ne continue, l'un des membres prend un micro et se présente avec un espagnol chantant. Pas de panique pour les unilingues ! Le discours est projeté comme une histoire en français sur les écrans du cirque. Séquence émotion pour tous ces jeunes talents qui se sont sorti de la misère à la sueur de leur front. Et là ! C'est reparti ! La troupe envahit l'arène, certains membres sont maquillés, d'autres non. Ils enchaînent avec une chorégraphie hip-hop. Ambiance "ghetto" assurée et le public est en transe !


La première grande battle se fait autour d'une longue corde à sauter. 2 par 2 ou tout seul, les membres enchaînent les acrobaties tout en sautant. En plus des superbes figures qui se déroulent sous nos yeux, la plastique des membres a de quoi faire rêver ! La suite se poursuit avec des acrobaties sur tremplin. Les deux membres les plus "costauds" grimpent sur une sorte de marchepied XXL, d'où ils sautent pour faire contrepoids face à l'autre membre qui se tient prêt à être éjecté dans les airs. Au rythme de la musique rap ou latina, les garçons enchaînent les sauts avant atterrir avec classe sur un tapis. Vient ensuite le même principe, si ce n'est que le membre qui s'y colle doit atterrir assis sur un siège, qui lui se trouve surélevé sur une perche tenue en équilibre sur le front d'un autre membre. Et hop là ! Encore une figure qui laisse les spectateurs bouche bée.

Pour surprendre toujours un peu plus, une fois le tapis rangé, on passe d'un univers "gangsta" rap à un univers plus rêveur avec des mélodies espagnoles. Un des membres les plus baraqués se charge de porter un énorme cerceau sur son front et de le faire tourner, dès lors que la fille exécute bien sa figure au sein du cercle. Comme une boule à facettes féerique, la facilité avec laquelle le numéro s'effectue fait oublier qu'au moindre faux mouvement une chute est inévitable. En parlant de chute, l'avant-dernier numéro a manqué de provoquer des crises cardiaques. L'une des filles exécutait son numéro de trapèze. Tel un ange qui survole l'arène, l'acrobate les a tous pris par surprise. En plein envol elle tente de rattraper le second trapèze qui vient à elle, mais elle se "loupe" et d'un coup c'est la chute ! Il aura fallu quelques bonnes secondes au public pour comprendre que cette frayeur était voulue. La jeune artiste était en effet câblée par un système de sécurité qui était invisible. Décidément, la troupe aura sidéré le public jusqu'au bout.

Le tout pimenté de petites mises en scènes humoristiques, de danses reggaeton ou hip-hop, la troupe effectue un sans faute. Les membres n'hésitent pas à se montrer proches des spectateurs : sourires, regards amusés ou interpellations marrantes, il est impossible de rester de marbre face à 16 jeunes lancés comme une bombe à retardement. Sans hésitation, News de Stars vous pousse à assister à ce show magnifiquement bien ficelé dont vous ne ressortirez pas indemne ! La fièvre dansante latina se fait contagieuse !
Source : Ns New de stars