Lévis se démarque à Cégeps en spectacle
Un élève lévisien du Cégep de Limoilou et un élève beauceron du Cégep de Lévis-Lauzon ont été couronnés lors de la finale nationale de Cégeps en spectacle...

Un élève lévisien du Cégep de Limoilou et un élève beauceron du Cégep de Lévis-Lauzon ont été couronnés lors de la finale nationale de Cégeps en spectacle. En effet, le jongleur Nicolas Audet de Saint-Nicolas a gagné le premier prix alors que le chanteur Pierre-Hervé Goulet a remporté deux prix.

"J'étais soulagé et fier de gagner ce prix. J'étais vraiment content de remporter le premier prix en plus pour un numéro de jonglerie. Normalement, c'est souvent des numéros musicaux qu'ils l'emportent", partage avec fierté le Lévisien Nicolas Audet, un élève du programme Arts du cirque au Cégep de Limoilou à la suite de sa victoire obtenue il y a deux semaines.

Rappelons que Nicolas Audet s'était qualifié pour la finale nationale grâce à son numéro de jongleur gaffeur lors de la finale régionale de Cégeps en spectacle. Exécutant le même numéro lors de la finale nationale présentée dans Charlevoix, l'artiste du cirque de 21 ans a séduit les juges et le public à nouveau.

"Même si je voulais gagner, mon principal objectif était de divertir les juges et le public et je l'ai atteint. Les juges étaient super contents du personnage, mais aussi du respect de la musicalité lorsque je jonglais. Le public a adoré et a trouvé ça divertissant", mentionne le résident du quartier Saint-Nicolas.

En plus du premier prix et de le bourse de 2 000$ l'accompagnant, Nicolas Audet a aussi obtenu le prix Vue sur la relève. Ce prix donnera la chance à l'artiste lévisien de faire un spectacle filmé pour une émission de télévision.

Voir la vidéo de Nicolas Audet :


  • Des expériences uniques

    Malgré qu'il ne s'est pas qualifié pour la finale nationale, l'auteur-compositeur-interprète étudiant au Cégep de Lévis-Lauzon, Pierre-Hervé Goulet, a remporté lors du spectacle le prix du Festival international de musique universitaire de Belfort et le prix de la Société de développement des entreprises culturelles.

    Grâce au premier prix, le résident de Beauceville se produira au Festival international de musique universitaire de Belfort du 26 au 28 mai prochains. Quant à lui, le prix de la Sodec permettra à Pierre-Hervé de participer à un camp d'écriture lors du Festival de la chanson de Petite-Vallée à cet été. Et même si les prix ne sont pas importants pour lui, l'artiste de 21 ans compte bien profiter de ces nouvelles expériences.

    "Je prends ça pour de belles opportunités. Je vais pouvoir triper au bout grâce à ces deux expériences. C'est le fun parce que je vais pouvoir rencontrer d'autres musiciens, partager ma musique et améliorer ma technique", résume Pierre-Hervé Goulet.

  • Un avenir prometteur

    Si les deux artistes ont reçu d'importants prix lors de la finale nationale, leurs plans pour les prochains mois n'ont pas changé. "Je vais sûrement réessayer de faire Cégeps en spectacle et faire mieux que cette année. Idéalement, mon objectif serait de me rendre à la finale nationale, mais je ne veux pas me faire trop d'attentes et être déçu", affirme Pierre-Hervé qui continuera dans les prochains mois son travail d'écriture.

    Quant à lui, Nicolas Audet travaillera comme prévu comme artiste de cirque du côté de l'Ontario tout en continuant son travail de création avec sa formation d'artistes du cirque. "Grâce à la notoriété que j'ai pu obtenir avec ce premier prix, je veux mettre de l'avant le travail de Quatuor Stump, le groupe auquel je participe. Je suis bien content d'avoir travaillé en solo, mais je veux continuer de travailler en équipe parce que ça multiplie les possibilités de jonglerie", conclu le jongleur. Sur la photo : L'auteur-compositeur-interprète et élève au Cégep de Lévis-Lauzon Pierre-Hervé Goulet.
Source : Ici Lévis.com