Bêtes de la rue en piste pour dix jours à Thionville (Moselle)
Saltimbanques et comédiens s’emparent de Thionville pour dix jours, depuis hier jusqu'au 21 mai, pour la 4ème édition du festival Nouvelles pistes...

Saltimbanques et comédiens s’emparent de Thionville pour dix jours, depuis hier jusqu'au 21 mai, pour la 4ème édition du festival Nouvelles pistes. C’est du cirque de rue et du voyage sous chapiteau, du populaire au top.

Laisser une empreinte auprès du spectateur. Le faire rire aussi, de façon subtile, et gamberger. Proposer, aussi, des spectacles à différents niveaux de lecture, pour rester populaire malgré tout, accessible à tous les publics… Le festival Nouvelles pistes, 4ème édition, affiche ses ambitions à Thionville sur la thématique des clowns et des bonimenteurs. Liberté de ton totale, l’organisation et la ville travaillent en osmose, au point que la municipalité thionvilloise s’est engagée pour trois ans, par convention, pour réaliser un travail de fond, en direction des scolaires et dans les quartiers de la ville.


Ainsi, Nouvelles pistes, c’est du "in" et du "out" : sous chapiteau, au parc Wilson, où l’organisation attend pas moins de 10 000 personnes, et dans les rues de la ville. Avec, pour incartade voulue, un détour par Hettange-Grande dès demain soir, en guise d’ouverture, pour assurer le rayonnement du festival sur le territoire nord mosellan. Le directeur artistique, Nicolas Léo Turon, a mis à l’affiche des artistes qu’il qualifie volontiers de "bêtes de la rue", façon de préciser que la programmation vise le haut niveau, ce qu’il se fait de mieux dans le genre sur la scène nationale.

  • Un safari en ville

    "C’est un événement qui est obligé de grossir pour garder son dynamisme, indique Nicolas Turon. Pour autant, nous n’avons jamais été aussi confiants que cette année. Tout est fluide…" Il ne reste plus qu’à dérouler les spectacles, avec l’objectif affiché d’inciter le public à s’emparer des prestations et des lieux. Le premier acte a été l’installation de gradins sur une place du plateau piétonnier, sans plus d’indication. "C’est une proposition", explique Nicolas Turon, en espérant quand même que les gens s’y attardent. Un peu dans le même genre, le public pourra participer à un safari en ville, où il deviendra plus acteur que spectateur, équipé d’une oreillette, pour vivre une authentique aventure. De l’étonnement, et beaucoup d’humour. Avec un passage, fort attendu, de Fred Tousch, qui vient soulever une église… Première, demain à 20h30, avec Slip inside au centre Europa d’Hettange-Grande.

    PO.S.

    Renseignements : www.nouvellespistes.com et tél.: 06 87 80 18 11.
Source : Le Républicain Lorrain




Sébastien BERNARD - Collections - [email protected]
François DEHURTEVENT - Photographe - [email protected]
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - [email protected]
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - [email protected]
Julien MOTTE - Newser / Agenda - [email protected]
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - [email protected]
Patrick PREVOST - Newser - [email protected]