Exposition : Circus Princess à Istanbul (Turquie)
Jusqu'au 9 juin, la galerie Soda, à Nişantaşı, accueille les œuvres de l'artiste finlandaise Silja Puranen, dans une exposition appelée "Circus Princess"...

Jusqu'au 9 juin, la galerie Soda, à Nişantaşı, accueille les œuvres de l'artiste finlandaise Silja Puranen, dans une exposition appelée "Circus Princess". Cette designer du textile a transformé des pièces de tapis orientaux en transférant des photographies dessus, puis en les peignant, sur le thème du cirque.

L'artiste finlandaise Silja Puranen expose actuellement neuf de ses travaux à la galerie Soda, située à Nişantaşı. Il s'agit de tapis traditionnels qu'elle a réinterprétés à sa manière, en y apportant une touche de modernisme. Et sa méthode est pour le moins originale et novatrice : elle prend d'abord des photographies au sein de son entourage – des hommes ou bien des animaux – qu'elle retouche ensuite sur ordinateur. Elle transfère sur les pièces de textile une version agrandie des personnages qu'elle a photographiés. Puis elle applique sur les protagonistes deux couches de peinture, l'une transparente et l'autre en couleur, ce qui donne comme résultat final l'impression d'une véritable peinture sur toile, mais posée sur du textile.

Quant aux pièces de tissus qu'elle utilise, Silja Puranen les déniche dans les greniers, ou bien encore sur les marchés aux puces. Pour l'artiste, le textile doit être de seconde main, car il doit posséder une histoire, et représenter la vie quotidienne. Les tissus déjà utilisés traduisent la chaleur selon Silja Puranen, et confèrent une certaine protection aux personnages qui figurent sur ses œuvres.

Son travail artistique représente donc la synthèse d'un mélange entre l'artisanat traditionnel, à travers les textiles usagés, et l'utilisation de la technologie contemporaine, par le biais du transfert de photographies.


  • La question de la normalité posée à travers ses œuvres

    L'exposition que Silja Puranen présente actuellement à Istanbul s'intitule "Circus Princess". Les œuvres qui sont présentées tournent donc autour du thème du cirque. Sur certaines d'entre elles, on peut voir par exemple un singe vêtu d'une robe et portant une ombrelle, ou bien encore le portrait d'une femme à barbe. À travers ces représentations, l'artiste pose la question de la norme, de la frontière subjective qui existe entre "l'ordinaire" et "l'extraordinaire ". Silja Puranen explique ainsi que les personnages du cirque nous paraissent extraordinaires, alors qu'eux-même se considèrent comme étant des gens ordinaires.

    Pour la plupart des pièces de la collection "Circus Princess ", Silja Puranen a employé des tapis de style oriental comme matériel de référence. C'est la première fois qu'elle présente ses œuvres à Istanbul, mais elle a déjà participé à plus d'une centaine d'expositions à travers le monde, seule ou bien en groupe avec d'autres artistes. Elle a étudié à l'institut Kuopio des Arts et du Design, en Finlande, puis quelques années plus tard les arts du textile à l'université d'Helsinki. En 2009, elle a notamment reçu le "Nordic Award in Textiles ", l'un des prix les plus prestigieux concernant les arts du textile dans les pays nordiques. "Circus Princess" est une exposition de petite taille, mais le concept artistique est surprenant et vaut le coup d'œil ! A Noter : l'exposition " Circus Princess " est ouverte du lundi au samedi, de 11h à 19h. Elle se déroule jusqu'au 9 juin à la galerie Soda, Şakayık Sokak No. 37/1, à Nişantaşı à Istanbul. Entrée libre. Vous voulez voir des tapis transformés de manière originale, regardez et écoutez ce diaporama :
Source : Le Petit Journal