Rapport sur les cirques 2012
La visite au cirque Knie a été effectuée à Buchs (SG). Le lieu d’accueil est de dimensions moyennes, situé sur de l’asphalte et du gravier, avec un petit pré attenant...

La visite au cirque Knie a été effectuée à Buchs (SG). Le lieu d’accueil est de dimensions moyennes, situé sur de l’asphalte et du gravier, avec un petit pré attenant, utilisé pour faire paître le poney. Les enclos des animaux sont bien dimensionnés, compte tenu de la place à disposition. Tous les enclos sont largement pourvus d’une litière composée de divers substrats avec paille, copeaux de bois, et équipés de matériel pour occuper les animaux. Les enclos et les boxes sont structurés de telle manière que les visiteurs ne puissent accéder que par un côté ou deux de l’enclos afin que les animaux puissent se retirer quand ils le souhaitent. Chez les animaux sauvages, des pancartes accrochées à la clôture indiquent l’espèce de l’animal et fournissent en outre des informations sur chaque animal.

Dans la mesure où le temps et le lieu d’accueil le permettent, tous les chevaux disposent de boxes-paddock si bien que les animaux peuvent à tout moment choisir de séjourner sous la tente ou dehors. Dans tous les lieux d’accueil, on propose aux chevaux une sortie quotidienne dans les prés alentour. A Buchs, ils disposent de quatre prés en tout. Lorsque, dans un lieu d’accueil, il n’est pas possible d’utiliser des prés sur place, les chevaux sont transportés quotidiennement en camion vers des prés plus éloignés, ce qui augmente nettement la qualité de la détention de ces derniers. Cette mesure prise pour le bien-être des animaux met le cirque Knie au-dessus de la plupart des autres cirques.

Chaque jour, deux groupes de poneys sont utilisés en alternance pour deux heures d’équitation. Le petit parcours d’équitation est jonché de sciure et de copeaux et peut être structuré de différentes manières grâce à des éléments amovibles : pieux, cordes. Ainsi, les animaux ne sont pas obligés de tourner en rond de manière monotone, mais empruntent des chemins qui se renouvellent en permanence.


Les animaux du cirque Knie semblent en bonne santé et très bien soignés. Très manifestement, ils sont traités de manière amicale car ils se montrent tolérants et confiants envers les humains. Un entraînement quotidien est pratiqué avec presque tous les animaux, sauf les singes, les chèvres et les cochons, une fois par jour sur la piste, même si tous ne figurent pas dans le programme actuel.

Le cirque Knie offre aux animaux des conditions optimales, eu égard aux conditions auxquelles est soumise une entreprise en tournée. Diverses améliorations réalisées ces dernières années, surtout pour la détention des éléphants et des chevaux. Les éléphants ne sont pas attachés et sont maintenus en groupe, les chevaux bénéficient de boxes-paddock permanents et de prés, montrent que le cirque Knie est soucieux d’appliquer les nouvelles connaissances en matière de détention des animaux.

Pour lire le rapport complet :cliquer ici
Source : Protection Suisse des Animaux




Sébastien BERNARD - Collections - [email protected]
François DEHURTEVENT - Photographe - [email protected]
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - [email protected]
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - [email protected]
Julien MOTTE - Newser / Agenda - [email protected]
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - [email protected]
Patrick PREVOST - Newser - [email protected]