Amaluna, l’envers du décor du nouveau spectacle du Cirque du Soleil
Avez-vous déjà imaginé les coulisses d’un spectacle du Cirque du Soleil ? La vie des artistes au quotidien ? Leur environnement ? Le travail des petites mains qui raccommodent et améliorent les costumes...

Avez-vous déjà imaginé les coulisses d’un spectacle du Cirque du Soleil ? La vie des artistes au quotidien ? Leur environnement ? Le travail des petites mains qui raccommodent et améliorent les costumes, les chaussures, les perruques ? Je vous emmène aujourd’hui dans l’univers réel d’Amaluna, le nouveau spectacle du Cirque du Soleil.

A l’arrière du grand chapiteau du Vieux Port, au bout des quais, à deux pas de l’eau avec une brise fraiche en guise d’air climatisé lors de cette journée plutôt chaude, on aperçoit des caravanes se succéder. Une sorte de ville dans la ville : le quotidien de la troupe d’Amaluna.


Au premier coup d’oeil l’endroit est très sobre, gris, très caractéristique des camps de nomades. On est à des kilomètres des paillettes et de la magie des spectacles du Cirque du Soleil.

Dans ce mini village essentiellement féminin, Amaluna regroupe 70% de femmes, on retrouve 52 artistes de 20 nationalités différentes ! Un vrai bouillonnement culturel ! Une école est mise à disposition des très jeunes artistes chinoises qui ont 15 ans à qui l’on apprend l’anglais et les cours plus classiques en mandarin. On passe à la cuisine, véritable cantine organisée par code de couleur où les artistes ont la permission de manger tout ce qu’ils veulent.

On se glisse sous une tente et on découvre une salle d’entrainement où les artistes répètent. Certains étudient avec rigueur leur numéro tandis que d’autres préfèrent se relaxer, écouteurs dans les oreilles et grand écart pour s’assouplir.


On remarque en face d’un miroir, une artiste blondinette en train d’appliquer son maquillage. On s’étonne, "si tôt ?". On nous répond que cette étape prend environ 1 h à 1 h 30 et c’est l’artiste qui en est responsable. Wow ! Il est incroyable de constater à quel point la paix et la liberté règne dans cette mini ville. J’aurai personnellement imaginé des répétitions à heure fixe, très encadrées, avec une rigueur certaine au niveau du maquillage et des costumes. Mais pas du tout, chacun agit comme bon lui semble… et c’est merveilleux !

Un peu plus loin des couturières s’affairent autour d’un costume plumé. L’artiste était gênée par un mauvais pli. Aucun problème, on lui arrange le tout pour qu’elle soit la plus confortable possible. Ces petites demandes sont quotidiennes et surtout très nombreuses étant donné qu’Amaluna est un nouveau spectacle qui a 2 mois environ. Les réajustements sont constants.


Autour de ces petites mains on découvre les perruques et costumes sur-mesure, les masques également personnalisés pour créer des faux tatouages sur le visage. Tout est créé en fonction de l’artiste, au millimètre près. La perfection n’en est que décuplé !

On touche les tissus tantôt extra fluides tantôt lourds et épais, on soupèse les accessoires, on s’étonne de leur incroyable légèreté, on observe les détails si fins de confection. Quel paradis !

Avant de terminer la visite, on nous emmène dans les coulisses du Grand Chapiteau, l’arrière de la scène, là où les artistes s’élancent pour donner vie à Amaluna. Une certaine émotion se créée, c’est certain.


Quelques heures plus tard, nous assistions au spectacle, d’une beauté et d’une grâce infinie, l’énergie féminine aidant beaucoup. On vogue sur une île gouvernée par des déesses, où une histoire d’amour nait entre un jeune matelot échoué et la fille d’une reine. C’est magique comme un show de Las Vegas et précieux comme une histoire de petite fille. On ne veut plus sortir de cette bulle…

Amaluna - Les Quais du Vieux-Port de Montréal - 145 de la Commune Est Montréal Réservation par téléphone : 1-800-450-1480 – Achat en ligne ici Amaluna sera présenté à Montréal jusqu’au 15 juillet, à Québec de la mi-juillet à fin août, à Toronto et à Vancouver d’ici la fin de l’année 2012.
Source : Une Parisienne à Montréal




Sébastien BERNARD - Collections - [email protected]
François DEHURTEVENT - Photographe - [email protected]
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - [email protected]
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - [email protected]
Julien MOTTE - Newser / Agenda - [email protected]
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - [email protected]
Patrick PREVOST - Newser - [email protected]