Le grand cirque de Decouflé
Depuis les années 80, quand il faisait le grand écart sur la couverture d'Actuel, annonçant ainsi l'arrivée d'un chaud courant d'air, on s'est habitué à le voir tout inventer.

Decouflé, le danseur (et quel danseur !), le chorégraphe qui pousse toujours plus loin ses délires comme si son cerveau et son corps et celui de ses interprètes étaient des kaléidoscopes que le grand gars s'amuse à agiter. Sa méthode ? Le talent.

Ses coups de génie ? Des collaborateurs du même acabit, Philippe Guillotel, l'inventeur des costumes (et le mot inventeur ne rend pas compte de l'étendue de l'imagination), les compositeurs (Claire Dierzi, Hugues de Courson, Joseph Racaille, Système sonore, etc.) et puis les danseurs (tous d'hier et d'aujourd'hui) et bien sûr Christophe Salengro, aujourd'hui président de Groland.

On s'est habitué à attendre ses chorégraphies millimétrées tendrement loufoques, ses grands spectacles, comme la cérémonie d'ouverture des jeux d'Albertville. Et le revoilà, enfin presque. Car Decouflé n'est pas sur la scène de la Villette : il la laisse à ses nouveaux danseurs tout jeunes et excellents qui prennent le relais.



"Panorama" ne couvre pas l'ensemble des oeuvres de Decouflé, mais "puzzle" assez bien les extrait de Decodex, Jump, Sombrero, la belle première pièce Vague café, un peu de Triton ici, un zeste de Petites pièces démontées là. Jubilant, délicieux, drôle, aérien.

Decouflé a gardé de ses années de formation auprès des artistes du cirque, du mime et du grand chorégraphe américain Alwin Nikolais le goût et la manière du savoir inventer. Partir à l'assaut du monde en se lançant dans les airs, il connaît, et il réussit chaque fois à nous faire croire que, nous aussi, on se balance tout en haut.

Avant le spectacle, allez voir l'exposition où sont rassemblés notes, cahiers, costumes, programmes et des merveilles de photos. Il n'y a que Decouflé pour avoir intitulé cette expo "Opticon".

Spectacle "Panorama + un solo" et l'exposition "Opticon" Jusqu'au 15 juillet. Grande Halle du parc de la Villette (métro Porte de Pantin). 20 h 30. www.villette.com

Source : Le Point.fr