Festival de cirque Vaudreuil-Dorion : les récompenses
Les membres du jury n’ont pas eu la tâche facile. En effet, les numéros de cette compétition internationale étaient tous de haut niveau...

Les membres du jury n’ont pas eu la tâche facile. En effet, les numéros de cette compétition internationale étaient tous de haut niveau. "Peu de festivals rassemblent autant d’artistes de haut niveau, a indiqué le porte-parole Eugène Chaplin. Nous aurions aimé donner un prix à tout le monde ! ".

C’est toutefois le duo formé d’Héloïse Bourgeois et Will Underwood qui, avec sa chorégraphie spectaculaire et remplie d’émotions au mât chinois, a remporté les honneurs. En plus de se voir remettre le prestigieux Grock d’or, ces artistes ont reçu une bourse de 5000 $ offerte par Jean Vaucher et Fredy Grosjean de l’Association Grockland et Les amis de Grock.

"Nous sommes très contents d’avoir assisté au festival, ont déclaré les gagnants. C’est un honneur pour nous, et nous sommes très heureux. Nous souhaitons remercier tout le monde pour cette expérience".

Jean Vaucher et Fredy Grosjean ont d’ailleurs souligné le travail des deux animateurs de la compétition, qui ont su perpétuer l’esprit de Grock avec leur humour.

En deuxième position, Angelica Bongiovonni a charmé les juges avec son étourdissant numéro à la roue Cyr. Elle a reçu une bourse de 1000 $. Émilie Fournier et Alexandre Lane ont pour leur part remporté la bourse de 750 $ offerte à la troisième position. Enfin, Dominic Lacasse, l’homme-drapeau, s’est vu décerner le prix du Bâtisseur, accompagné d’une bourse de 500 $. Le docteur Alain Frère a remis un prix spécial à la jongleuse Françoise Rochais.

  • Le Grock d’or

    Le trophée Grock d’or international était, jusqu’en 2008, remis au Festival mondial du cirque de demain de Paris. À la suite d’une entente avec la Suisse, il a été remis dans le cadre du Festival de cirque Vaudreuil-Dorion. Il s’agit de la toute première fois que le fameux trophée est décerné à l’extérieur du sol européen.

Héloïse Bourgeois et Will Underwood au mât chinois

La petite icône de cuivre du fameux clown Grock a été sculptée en Suisse par Laurent Diercksen, directeur de l’association Grockland, qui veille à préserver et à diffuser la mémoire du légendaire clown.

En décernant ce Grock d’or, le Festival de cirque Vaudreuil-Dorion s’inscrit comme un joueur important dans le monde du cirque international. D’ailleurs, son président, Yannick Gosselin, a procédé à cette annonce : "Dès l’an prochain, le festival portera le nom de Festival international de cirque de Vaudreuil-Dorion".

  • D’inoubliables souvenirs

    "Le cirque, c’est le plus beau spectacle du monde", a affirmé avec émotion Alain Frère au terme du festival. Le président du jury a félicité les organisateurs, mais aussi la Ville de Vaudreuil-Dorion, qui a su faire preuve d’ouverture et a cru au projet de Yannick Gosselin. "Aujourd’hui, c’est Vaudreuil-Dorion qui a gagné par le cirque", a-t-il conclu.

    Cette huitième édition aura été marquée par la camaraderie, l’amitié et le partage. Eugène Chaplin, prestigieux porte-parole, est rentré en Suisse la tête pleine de souvenirs. "Nous avons tous pu tisser des liens. Ce qu’il nous reste aujourd’hui, ce sont les souvenirs", a-t-il déclaré, nostalgique.

    Pour Yannick Gosselin, c’est un rêve qui s’est réalisé. "On est super contents. Tout s’est déroulé au-delà de nos attentes. Pour une première édition de la compétition internationale, c’est surréaliste ! Ça donne des ailes pour l’avenir. Ça promet ! " a-t-il lancé, manifestement satisfait du déroulement du festival.
Source : L'Etoile