La vie presque rêvée des enfants du cirque
Niedziela et sa sœur Emily sont nées dans le cirque. Leur maman, Luisa, est la fille de Luis, l’aîné des frères Raluy. Cet univers est le seul qu’elles connaissent. Elles ont commencé à s’exercer dès le plus jeune âge. "J’avais trois ans. Comme j’étais petite, le monocycle était plus un jeu pour moi. Ce n’est que plus tard que je l’ai pris plus sérieusement", relate Niedziela. Cette vie faite de voyages et de rencontres n’est pas pour déplaire aux demoiselles.

"On changeait souvent d’école. Les élèves étaient intrigués et nous posaient toujours pleins de questions, même si au début, ils n’osaient pas parce qu’ils nous prenaient pour des gens bizarres", se souvient Emily. "Ils nous demandaient si on faisait du feu pour manger ou si on allait se laver dans la mer !", renchérit sa sœur. Quand ils ne sont pas inscrits dans les établissements des pays qu’ils visitent, les enfants du cirque suivent des cours par correspondances. A toujours voyager, ce n’est pas évident de se faire des amis. "Souvent, on s’attache à des personnes qu’on ne revoit plus ou pas souvent. A la Réunion, nous avons des copains qui viennent nous voir à chacune de nos visites," explique Kimberley, 14 ans.


"Il est vrai que cet univers est tout ce qu’on connaît, mais cela ne nous empêche pas de sortir comme les jeunes de notre âge. Depuis qu’on est à la Réunion, on est allé en boîte de nuit, en balade, dans des bars", reprend Niedziela. Et pour les petits copains ? Les adolescentes sourient. "Ce n’est pas pas facile, c’est vrai", reconnaissent-elles. Et d’expliquer qu’en général, les couples se forment au sein du monde du cirque.

Parfois, des personnes extérieures épousent cette vie après être tombées amoureuses d’un artiste. C’est d’ailleurs ce qui est arrivé à leurs parents. Par amour, leur papa a arrêté ses études pour suivre leur maman. "Maintenant, il fait un numéro de clown et nous aide pendant les répétitions", explique Niedziela. Jamais les filles n’ont envisagé exercer un autre métier. "J’aime trop cette vie. Je n’en changerai pour rien au monde !", assure Emily.
Source : Clicanoo.re