Jérémie Arsenault : tête de diablotin!
En 2008, il a obtenu son diplôme de formation professionnelle, avec une spécialité en diabolo.

"J'essaie de combiner mes numéros de diabolos avec des acrobaties au sol", précise Jérémie Arsenault, qui peut faire tourner jusqu'à quatre diabolos.

Depuis sa sortie de l'École, il a beaucoup travaillé avec le Cirque du Soleil, d'abord pour le spectacle marquant le 400e anniversaire de Québec; ensuite pour le 375e de Trois-Rivières, et enfin pour le spectacle déambulatoire Les chemins invisibles. "J'essaie quand même de me garder un peu de temps libre", ajoute-t-il.



Comme plusieurs artistes de cirque québécois, il participe à des spectacles de cabaret en Allemagne. Il est aussi membre de l'Impro Cirque, des joutes d'improvisation circassienne imaginées par Philippe Trépanier et Nicolas Fortin.

Son projet de l'heure? Il a cofondé la compagnie Flip Fabrique (www.flipfabrique.com) avec cinq autres artistes de cirque de Québec. Leur premier spectacle sera présenté du 21 au 30 septembre à la Caserne d'Ex-Machina, la compagnie de Robert Lepage.

Source : La Presse.ca