Auch. Vingt mois après, le nouveau Circ est arrivé
Véritable bijou d'architecture moderne, le Centre d'innovation et de recherche circassien vient d'être livré. L'association Circa a pris possession des locaux...

Véritable bijou d'architecture moderne, le Centre d'innovation et de recherche circassien vient d'être livré. L'association Circa a pris possession des locaux.

"C'est le plus bel équipement dédié aux arts du cirque en France !" Marc Fouilland ne cache pas son enthousiasme lorsqu'il fait visiter les nouveaux locaux du Centre d'innovation et de recherche circassien. Et pour cause : Circa, l'association qu'il dirige, vient de s'installer dans un véritable bijou d'architecture moderne.

L'édifice en jette d'abord de l'extérieur. Des couleurs vives éclairent la façade des anciennes écuries, qui abritent désormais les bureaux, des appartements et une salle de répétition. Quelques mètres plus près des berges du Gers, un dôme blanc s'impose à la vue. L'ensemble s'intègre à merveille dans cette zone de quiétude auscitaine.

A l'intérieur, le bois est roi."Il y a 6 appartements, équipés chacun de 6 lits et 3 chambres", détaille Marc Fouilland. Un argument de poids pour accueillir les équipes artistiques nombreuses. D'autant que le patio intérieur offre déjà des garanties de futur havre de paix prisé. "C'est l'idée qui a été décisive dans le choix du projet", explique Gilbert Sourbadère, adjoint au maire d'Auch, en charge de la culture et du patrimoine.


La salle de répétition et ses 13 mètres de hauteur pour une superficie de 480m2, aura également des atouts à faire valoir. "Les artistes vont pouvoir travailler dans des conditions de spectacle", assure Marc Fouilland. Afin d'arriver prêts au Dôme de Gascogne et ses 680 places assises en frontal ou 436 en circulaire. "Nous disposons de ce qui manquait à Auch depuis la nuit des temps, sourit Marc Fouilland. Ainsi, on propose 35 spectacles cette année". Zingaro fera le plein, voir ci-contre, et les abonnements devraient dépasser la barre des 2000. "En 1998, nous n'avions que 480 abonnés… Je n'ai aucun doute concernant l'avenir", confie Gilbert Sourbadère. Regarder en arrière est parfois le meilleur moyen pour se projeter vers l'avant.

Site net : www.circa.auch.fr

Zingaro première tête d'affiche


C'est un tour de force magnifique. Le théâtre équestre Zingaro va se produire au Circ durant deux semaines, entre le 24 août et le 9 septembre, avec à la clé treize représentations. Le chapiteau dispose de 1 300 places et devrait donc attirer au total près de 17 000 spectateurs. "C'est très symbolique d'inaugurer une ancienne caserne de cavalerie avec l'initiateur du théâtre équestre", souligne Gilbert Sourbadère, adjoint au maire en charge de la culture et du patrimoine. Et le pari est déjà réussi, puisque les précieux sésames se sont envolés, pris d'assaut très vite, bien au-delà des espoirs de l'organisation.

Benjamin Idrac
Source : La Dépêche.fr