Le Musée du Cirque on y revient
Vatan a la chance de disposer depuis 1993, d'un musée du cirque tout à fait remarquable grâce à la passion et surtout à la persévérance de Michel Caudoux...

Sans passion rien n'est possible. Ainsi Vatan a la chance de disposer depuis 1993, d'un musée du cirque tout à fait remarquable grâce à la passion et surtout à la persévérance de Michel Caudoux, l'homme qui a voulu, et qui fait vivre ce musée du cirque depuis bientôt vingt ans avec l'association qu'il a créée.

Dès son entrée, le visiteur découvre, dans la cour de l'ancienne école qui abrite le musée, des cages de fauves et une "roue de la mort". Puis, dans le musée qui compte sept salles d'exposition, le visiteur est tout de suite plongé dans l'univers du cirque grâce à des éclairages et des décors très jolis. Depuis peu, chaque salle est équipée d'un écran qui diffuse en boucle des images en lien avec le thème qui y est développé : les clowns, les acrobates, les fauves, la magie.

"Depuis 1993, le musée a bénéficié du prêt d'une partie de l'extraordinaire collection du Dr Alain Frère, conseiller artistique au Festival du cirque de Monte-Carlo", explique Michel Caudoux.


Au fil des ans, le musée s'est enrichi de dons et de prêts d'anciens artistes de cirque comme le trapéziste Gérard Edon ou le dompteur Wolfgang Holzmair, considéré comme le plus grand dresseur de fauves au monde. Ce dernier a travaillé chez Amar, Bouglione, Jean Richard et pendant sept ans aux États-Unis chez Barnum. On peut admirer d'ailleurs son célèbre costume inspiré des belluaires. Le musée renferme également le célèbre smoking blanc de Roger Lanzac lorsqu'il présentait la fameuse Piste aux étoiles. Sans oublier d'extraordinaires affiches de cirque signées Antonin Magne, affichiste des beaux-arts.

Agrandissement


Pour son vingtième anniversaire, le Musée du cirque de Michel Caudoux pourrait bien connaître un nouvel essor. "Sampion Bouglione m'a proposé quelques pièces personnelles comme des camions de cirque et pour cela il faudrait une modification de l'infrastructure existante. On a donc en projet de couvrir la cour pour mettre en place ces gros matériels mais aussi installer des expositions temporaires, une boutique et même une piste de cirque".


Des études de faisabilité et surtout de coût devraient donc être engagées prochainement. Ce projet pourrait ainsi contribuer à assurer la viabilité de ce musée pas comme les autres qui a accueilli en juillet et août plus de 2.900 visiteurs.

Musée du cirque : 1, place de la Liberté à Vatan.
Ouvert de 10 h à 12 h et de 14 h à 18  h du mercredi au dimanche et le mardi de 14 h à 18 h.
Fermé les 1er janvier, 1er mai, 1er novembre et 25 décembre.

Visite libre : adulte 4 €, enfant de trois à douze ans : 2 €
. Visite de groupe à partir de dix personnes : adultes : 2,50 €, enfant de trois à douze ans : 1,50 €

Tél/fax 02 54.49.77.78. Internet www.musee-du-cirque.com. Mail : [email protected]ée-du-cirque.com

  • A savoir :

    Le musée prépare son 20ème anniversaire.

    Tous les deux ans, l'association des Amis du Musée du cirque organise un festival, une manifestation importante, soutenue par la municipalité, qui permet d'apporter des spectacles de qualité avec des artistes de renommée internationale.

    L'an prochain, le festival coïncidera avec le vingtième anniversaire du musée et Michel Caudoux est heureux d'annoncer que l'invité d'honneur sera le célèbre dompteur Wolfgang Holzmair qui présente un numéro avec vingt fauves en même temps. Le festival accueillera également un cirque de renom et des artistes devraient également se produire à Vatan lors de ce festival qui se déroulera le premier week-end de juin.
Source : La Nouvelle République.fr