Calacas" de Bartabas sur la piste des 25 bougies du Circa à Auch
"Calacas" de Bartabas c'est une fête. Celle des morts et des esprits qui sont célébrés selon la légende mexicaine. Des squelettes qui effectuent une danse macabre pour faire fuir les mauvais esprits. On danse, on chante, on rit. Une grande célébration nocturne autour du cheval, évidemment. L'instrument de musique qui accompagne la création de Zingaro s'appelle le le Chinchin, un instrument très populaire en Amérique du sud.



25 ans que Circa a été inauguré au coeur du Gers. Depuis, Auch est devenu LA capitale du cirque du sud-ouest. Une idée, portée à l'origine en 1975, par un prêtre de la ville qui avait crée des ateliers de loisirs autour du cirque pour occuper les enfants. Le projet s'est peu à peu professionnalisé faisant intervenir des troupes de renom. C'est avec Zavatta que le festival nait et prend une forme définitive en 1986.

Depuis dix ans le Centre d'innovation et de recherche circassien s'est centré sur la création en cirque actuel. Dix ans que Marc Fouilland, directeur de Circa, se bat pour donner au festival une assise en dur. Le label "Pôle d'excellence rurale" que la ville décroche en 2006 a été aussi déterminant pour finaliser le projet. Aujourd'hui le Dôme de Gascogne, chapiteau en dur modulable, et les Ecuries, vaste espace de répétition, ont été inaugurés avec le spectacle "Calacas", de Bartabas.



Du 26 octobre au 4 novembre, Marc Fouilland fêtera les 25 ans du festival Circa, sous le Dôme de Gascogne, avec une vingtaine de troupes.

"Calacas", de Bartabas. Jusqu'au 9 septembre. CIRCA, allée des Arts, Auch.
Source : Culturebox