Le Parvis à Tarbes présente : Johann le Guillerm
Depuis 2003, Johann Le Guillerm présente Secret, un solo fascinant, au centre d’un projet mutant nommé Attraction. Ce spectacle alliant tradition et modernité a donné au cirque actuel ses lettres de noble sse.

Secret est un projet très singulier, un projet-monstre qui évolue selon le processus de recherche de son unique interprète, Johann Le Guillerm. Avec sa silhouette à la "Edward aux mains d’argent" et ses cheveux partant en nattes, il surgit torse nu tel un mutant au corps hors normes avec son pantalon sombre remonté jusqu’au nombril. Affublé de chaussures d’acier flexibles, l’homme a de quoi impressionner, surtout quand il fait claquer son fouet. Pourtant, nous ne sommes pas dans un cirque classique et les animaux ont laissé place à ce que l’artiste nomme "ses sculptures de cirque". Il effectue ainsi une série de numéros de dressage où les animaux sont devenus matière.




Ce sont ces matériaux de métal, de bois, de terre ou de papier qu’il défie dans un face à face qui ne laisse pas le spectateur tranquille, même s’il finit toujours par trouver l’équilibre qui lui permet de dominer la matière. Il y a quelque chose de très plastique et de très archaïque à la fois dans ses entêtements métaphysiques, notamment lorsqu’il tentait de se hisser sur un cheval de fer représenté par une selle posée sur une infinité de pointes d’acier ou quand, un peu plus tard, il met en place une structure de planches en zigzag dont il arrime chaque superposition, lentement, savamment, avec des cordes. Numéro après numéro, les équilibres instables s’agencent et les turbulences se domptent. Sur la piste, ce qui est montré, c’est que science et poésie sont les deux faces d’une même quête de l’homme qui en inspectant l’Univers, ne cesse d’interroger sa réalité, ses énigmes et ses folies.

Du 12 au 17 octobre 2012 à 20 h 30.
Source : Le Parvis