Adrienne Larue, artiste de cirque
Mais les domaines de compétences d’Adrienne ne s’arrêtent pas aux portes du chapiteau. Outre des collaborations avec des artistes de renom comme Daniel Buren, cette artiste hors normes a posé son chapiteau sur les docks de Ris-Orangis, où elle anime des ateliers pour les plus jeunes, enfants autistes, et accueille les compagnies de passage, ou en résidence.

Pourtant, c’est pour le mode de vie itinérant qu’Adrienne Larue a choisi le cirque, pour « être toujours sur la route », selon les mots de l’artiste. Chaque mois, Adrienne accueillera sous son chapiteau une nouvelle troupe qui répètera et se produira à Ris-Orangis. Installée aux docks depuis trois ans, Adrienne n’est pas prête d’en partir : "Pour moi, un cycle dure neuf ans. Avant cela, on ne peut pas connaître une ville."


Adrienne Larue en séance de maquillage artisitque. (©PhilippeCybille/DR)


"Mon projet c’est d’arrêter de voyager, et de voyager autrement. Je vais voyager à l’intérieur d’un projet. Ris-Orangis a un bord de Seine magnifique et intouché. C’est un éco-quartier où l’on pourra arriver à mon chapiteau en bateau !"

Vous pourrez rencontrer Adrienne Larue hors de son chapiteau lors du Festival Villes&Toiles, le vendredi 14 septembre aux Cinoches à Ris-Orangis. La rencontre sera suivie de la projection du film Les Ailes du désir, de Wim Wenders, spécialement sélectionné par Adrienne.

Source : Essone Info.fr