ARLETTE GRUSS
Petit poème en souvenir d'une grande dame.

Année nouvelle, comme tu es cruelle
Rêves et Fantaisie, tu nous a pris
Les circophiles sont tristes
Ecoute les exprimer leur chagrin
Tant de bonheur ils ont eu
Tant d'admiration pour elle aussi
Et son départ n'y changera rien.


Grande dame du cirque
Reine de la piste
Une chose nous console
Soulagée de ses souffrances, elle s'envole
Soyez remerciée pour tout ce vous nous avez apporté durant toutes ces années.

Chantal GRAETZ
Source : Freddy




Sébastien BERNARD - Collections - [email protected]
François DEHURTEVENT - Photographe - [email protected]
Jean-Pierre JERVA - Photographe / Galeries - [email protected]
Fabien LACROIX - Webmaster / Communication - [email protected]
Julien MOTTE - Newser / Agenda - [email protected]
Jean PEPIN - Newser / Petites annonces - [email protected]
Patrick PREVOST - Newser - [email protected]