"Làng tôi", l’âme du Vietnam
"Làng tôi", littéralement "Mon village" en vietnamien, un spectacle qui a déjà beaucoup tourné depuis 2009, mêle théâtre et danse pour un voyage acrobatique...

"Làng tôi", littéralement "Mon village" en vietnamien, un spectacle qui a déjà beaucoup tourné depuis 2009, mêle théâtre et danse pour un voyage acrobatique et poétique le temps d'une soirée. Mis en scène par Nguyên Nhât Ly, le spectacle raconte le quotidien d'une vie paysanne au rythme des chants ancestraux..

Le spectacle "Làng tôi" a été présenté à l'Opéra de Hanoi le 10 août dernier après avoir enchanté nombre de pays du monde. En manipulant le bambou sous toutes ses formes, acrobates, jongleurs, danseurs, contorsionnistes ou équilibristes entrainent le public à la découverte de la culture populaire vietnamienne.

De jeunes gens en tuniques brunes ou torses nus, des lumières chaudes, des musiques, des chants de rameurs ou de porteurs et des bambous hauts comme des mâts. Un village imaginaire qui emprunte aux traditions et cultures vietnamiennes et saisit l'atmosphère si singulière de ces campagnes où la vie ne s'arrête jamais. Un plateau couleur ocre sur lequel le bambou est omniprésent évoque le Vietnam et son fleuve Rouge.

Ici tout n'est que suggestion et inventivité. Le réveil du village, la rumeur du marché, les fiançailles, la tempête, les jeux des enfants, à travers un fil ininterrompu de tableaux vivants, les artistes nous entraînent au coeur de leur culture populaire en mêlant théâtre et danse pour un voyage acrobatique et poétique.

" Le nouveau cirque, ce n’est pas du cirque pur et simple. On a fait appel non seulement aux langages du cirque, mais aussi ceux du théâtre, de la musique et de la danse. On a exploité au maximum le caractère et l'esprit créatif des artistes pour la mise en scène ", a fait savoir Nguyên Lân, metteur en scène.


"Làng tôi" voit une vingtaine d’artistes, circassiens et musiciens unir leur force pour cette évocation tour à tour poétique et sensuelle de la vie quotidienne au Vietnam. On jongle avec des paniers en osier, on survole une forêt de bambous, on défie la pénombre. Percussions, cris, rumeurs, mélodies se mêlent aux ingénieux jonglages, jeux d'équilibre et voltiges…

"Làng tôi est bien plus qu’un simple spectacle de cirque. Il fait découvrir aux spectateurs la culture vietnamienne à travers des tours d’acrobatie, des numéros d’équilibre et de jonglage. Certaines images sont facilement reconnaissables, d’autres sont conventionnelles. Mais ensemble, elles offrent un panorama de l’art folklorique vietnamien ", a plaidé Nguyên Van Dung, chef du groupe de cirque Làng tôi.

Bref, un cirque qui respire le Vietnam par toutes ses pores. La belle idée est d'avoir utilisé le bambou, matériau ancestral s'il en est, comme fil rouge de tout le spectacle. Le bambou métamorphose sans cesse l’espace et suggère une jonque, une maison sur pilotis, un pont suspendu. Autant de paysages dans lesquels viennent s’inscrire les gestes et les émotions des contorsionnistes, acrobates et jongleurs.

L'orchestre explore les sonorités des instruments ancestraux, de nombreuses mélodies de chant des courtisanes (ca trù), de chant des sorcières (châu van) et des airs folkloriques du Centre pour composer une singulière partition. La musique, à la fois douce, vibrante et sereine, accompagne la vie du village de son réveil à son assoupissement la nuit tombée.

La première tournée a eu lieu en juin et juillet 2009 au Musée du Quai Branly, au pied de la Tour Eiffel. Le succès a été au rendez-vous, au point que le Cirque national du Vietnam a coopéré avec l'Association française Scènes de la Terre pour réaliser en 2008 une nouvelle version de "Làng tôi", en vue d’une conquête mondiale.

Dans cette version épurée du spectacle - la troupe est passée de 100 à 20 artistes. Le spectacle, exécuté pour la première fois en août 2005 à Hanoi, y serait hebdomadaire à partir de 2013.

AVI
Source : Vietnam +