Montréal à l’honneur à Barcelone
Barcelone a invité la ville de Montréal pour son festival La Mercè ; ce festival, qui se déroule chaque année pendant quatre jours à la fin septembre...

Barcelone a invité la ville de Montréal pour son festival La Mercè ; ce festival, qui se déroule chaque année pendant quatre jours à la fin du mois de septembre, présente gratuitement des concerts, des spectacles de danse, de musique, de cirque et des activités sportives dans toute la ville. C’est un peu comme si le festival de Jazz, Montréal Complètement Cirque, les FTA et M pour Montréal se rassemblerait en un seul gros événement qui prendrait d’assaut toutes les places de la ville pendant une fin de semaine de quatre jours. C’est gros.


Le volet cirque était très bien représenté avec la présence du Cirque Éloïze, qui avait créé un nouveau spectacle pour l’occasion. La compagnie a réuni cinq artistes qu’elle connaissait, dont les trois membres de la compagnie Throw 2 Catch, ayant joué dans Rain et a monté de nouveaux numéros pour cette création jouée pour la première fois pendant le festival. Ce spectacle est très sensuel et poétique, avec des numéros calmes et maîtrisés : le numéro en duo de tissu aérien est très beau. Les numéros de main à main, à deux ou à trois, et le numéro de cerceau aérien contribuent à apporter cette douceur présente tout au long du spectacle. Les numéros de groupe de danse et jonglerie et de roue Cyr apporte un côté plus dynamique et rapide. Un musicien/DJ jouait live une musique qui collait bien avec chaque numéro. Le Cirque Éloïze a présenté un côté cirque contemporain et moderne qui a fait une belle balance avec les autres compagnies présentes.

Les scènes musicales, réparties dans toute la ville, ont permis à Poirier de jouer sa tropical-bass aux Barcelonais. Le penchant espagnol du Piknic Électronik, nouveauté de cette année, a accueilli une programmation toute montréalaise pour l’après-midi et la soirée avec Misstress Barbara, Blond : ish et Nathan Burns & Elio Krass. Tout comme à Montréal, l’événement se déroule dans un parc à proximité du centre-ville. Si le nombre d’artistes nationaux et internationaux présents est très grand, il est dommage que les artistes musicaux québécois ne soient plus nombreux.

La Mercè est un festival très intéressant par sa programmation : en regroupant autant d’artistes de disciplines et de pays différents, le festival présente la grande variété des styles propres à chaque pays. Montréal, invitée pour présenter une vitrine de son identité culturelle, a montré une grande variété de talents et a su enchanter et ravir le public barcelonais. Une occasion réussie pour démontrer le talent et la créativité du Québec à l’étranger !
Source : Pieuvre ca